En Plaine, le calvaire des residents continue, la police annonce des interventions

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le climat reste tendu dans les quartiers de Santo, Shada, Croix-des-Missions, Butte Boyer, etc. ou des bandits armes s’affrontent. Ce vendredi, un resident contacte par Le Nouvelliste a indique que les detonations ont ralenti mais que les activites sont encore au point mort. Cette source contactee par Le Nouvelliste a evoque la presence d’agents de la PNH tentant de retablir l’ordre. Joint par Le Nouvelliste, le porte-parole de la Police nationale d’Haiti, Garry Desrosiers, a confirme l’intervention de la PNH pour repousser les bandits. <>, a detaille le porte-parole.

Les affrontements concernent le gang <> et celui denomme <>. Selon le directeur executif du RNDDH, la police se serait alliee au gang dirige par <>. Dans son entrevue avec le journal, M. Desrosiers a souligne que la police n’a pas de camp. <>, resume le porte-parole, qui assure que la PNH fait de son mieux pour un retour a la normale de la situation dans la zone.

Le jeudi 29 avril, le commissaire du gouvernement du tribunal de premiere instance de Croix-des-Bouquets, Roosevelt Zamor a assure que les autorites sont mobilisees pour mettre un terme a la situation de tension qui regne dans la plaine du Cul-de-Sac. <>, a explique le chef du parquet de Croix-des-Bouquets. Selon ce dernier, la zone la plus affectee est le village <>, situe non loin de Butte Boyer. <>, a assure le commissaire Zamor.

Michaud Joseph, un resident de la plaine qui s’est confie a Magik9, a raconte le calvaire des riverains. <>, a explique Michaud Joseph. <>, s’est-il plaint.

Michaud Joseph a signale que tout est a l’arret dans les zones concernees en raison des affrontements. <>, a-t-il indique.