En raison du danger qui menace son personnel, le CARDH suspend provisoirement ses activités

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme (CARDH) annonce la suspension provisoire de ses activités, en raison du danger qui menace son personnel.

Le Centre d’Analyse et de Recherche en Droits de l’Homme (CARDH) à travers une note annonce qu’en raison d’informations et d’indices concordants indiquant qu’il était sous la menace, il a adopté des mesures réduisant ses activités depuis des mois. Soulignant que ces menaces étant mises à exécution, le CARDH annonce la suspension provisoirement de ses activités et attend que des mesures de protection soient prises pour qu’il puisse continuer à les mener.

“En sa qualité d’acteur à part entière de la cause de la démocratie, de l’État de droit et des droits de l’homme en Haïti, le Centre d’analyse et de recherche en droits de l’homme (CARDH), institution de la société civile, fait son travail en toute indépendance et selon les principes régissant le fonctionnement d’une institution de droits de l’homme devant être apolitique et dont l’objectif premier doit viser la défense des droits des plus vulnérables.” souligne cette note.

Le CARDH profite pour rappeler que la Déclaration des Nations Unies sur les défenseurs des droits de l’homme oblige les détenteurs d’obligations à prendre des mesures afin de protéger les défenseurs des droits de l’homme et de créer les conditions pour qu’ils fassent leur travail.

A lire aussi :

15 chercheurs d’or sont morts au Suriname après l’effondrement d’une mine aurifère