États-Unis: L’habitude de vapotage d’un jeune homme de 22 ans lui a coûté les deux poumons

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

États-Unis: l’habitude de vapotage d’un jeune homme de 22 ans lui a couté une double greffe de poumons

Jackson Allard, âgé de 22 ans, pensait qu’il allait mourir. Il avait du mal à respirer. Son habitude de vapotage l’a conduit tout droit aux soins intensifs. Il a reçu une double greffe de poumon après une hospitalisation résultant d’années de vapotage intensif, a rapporté le journal américain New-York Post. Le jeune homme vient du Dakota du Nord aux États-Unis.

New-York Post a révélé que Jackson Allard s’est rendu dans une clinique en octobre 2023 après s’être plaint de maux d’estomac et a été admis en raison de faibles niveaux d’oxygène. On lui a diagnostiqué une grippe 4 et une double pneumonie, tandis que son état s’est aggravé, et a ensuite été transféré à l’Université du Minnesota. “Un médecin a dit qu’il avait 1% de chances de vivre et nous avons dit : ‘Il se bat’”, a déclaré Doreen Hurlburt, sa grand-mère.

Une fois admis à l’hôpital, son état commençait à se détériorer obligeant les médecins à le mettre sous assistance respiratoire pour reposer son corps. Sa grand-mère a indiqué que cette détérioration est la cause de son habitude de vapoter. “Vous devez arrêter de vapoter, et nous n’arrêtions pas de le lui répéter encore et encore, et c’était un gros vapoteur. Il vapotait tout le temps”, a souligné sa grand-mère.

La double transplantation pulmonaire a sauvé Jackson Allard le 1er janvier dernier. Avec cette greffe, il ne pourra plus jamais fumer ni boire et aura éventuellement besoin d’une autre greffe plus tard dans sa vie, a indiqué New-York Post.

Notons que Les produits de vapotage (cigarettes électroniques ou e-cigarettes) sont des dispositifs à pile qui chauffent un liquide et produisent un aérosol que l’utilisateur inhale (respire) dans ses poumons. Ces dispositifs sont parfois appelés vaporisateurs, « mods », narguilés électroniques, « sub-ohms », systèmes à réservoir ou vaporisateurs-stylos. Leur apparence peut varier légèrement, mais leur fonctionnement est similaire, a expliqué le site canadien poumon.ca

D’après le site, le vapotage comporte d’importants risques pour la santé; il est recommandé de comprendre les résultats de santé possibles à court et à long terme avant de commencer à vapoter. Des preuves s’accumulent selon lesquelles la cigarette électronique cause des maladies pulmonaires sérieuses.

A lire aussi :

Michel Joseph Martelly, Jocelerme Privert, Laurent Lamothe, Evans Paul…interdits de quitter le pays