Evans Paul conseille à Ariel Henry de ne pas créer un conflit avec les 10 sénateurs restants

The content originally appeared on: Le Nouvelliste
L’ancien Premier ministre Evans Paul, invité à la matinale de Magik9 ce lundi, s’est montré très critique vis-à-vis de ceux qui estiment que les 10 sénateurs restants doivent partir le 10 janvier prochain. M. Paul a dénoncé des tergiversations qui, selon lui, ne permettent pas d’agir sur les vrais problèmes du pays. « L’année dernière, il y avait un débat sur la fin du mandat du président Moïse. Cette année, il y a un débat sur la fin du mandat du dernier tiers du Sénat. On voulai…