Faire de l’inventaire un document indispensable dans la gestion des biens de l’Etat

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’inventaire reste et demeure un document cle non seulement dans le controle des biens de l’Etat mais egalement dans l’execution des lois de finances. Lors de la tenue du symposium sur les ressources materielles de l’Etat, le 15 novembre dernier, le titulaire de la CSCCA a fait savoir que l’institution qu’il dirige est mobilisee pour une meilleure gestion des ressources de l’Etat au-dela des normes et mecanismes de gestion a mettre en place, elle s’attache, dit-il, a creer les conditions favorables a la reddition de comptes pour un meilleur controle de la gestion des responsables publics.

Depuis 2015 estime le responsable, dans son rapport d’inventaire, la Cour avait deja pose les jalons d’une gestion rationnelle des ressources de l’Etat. Tirant partie des recommandations de ce dit rapport, a poursuivi M. Saint Paul, la Cour s’est renforcee dans ses avis sur l’elaboration des lois de finances dans l’optique d’amorcer avec le ministere de l’Economie et des Finances, un virage vers le renforcement du systeme de finance publique visant a responsabiliser davantage les gestionnaires publics dans la gestion des biens de l’Etat.

De l’avis du responsable, le ministere de l’Economie et des Finances a abonde dans le meme sens. C’est a ce niveau qu’il salue les nouvelles dispositions des lois de finances faisant de l’inventaire, la pierre angulaire du systeme.

Ainsi, il attire l’attention des decideurs sur l’importance de l’inventaire dans leur gestion. Les institutions publiques, soutient-il, savent desormais qu’elles sont assujetties a des sanctions d’ordres administratifs et budgetaires faute de soumettre dans les delais legaux, l’inventaire de leur patrimoine. La Cour, assure le president, ne pourra pas se prononcer valablement sur la gestion d’un ancien comptable public tant qu’elle ne dispose pas du document d’inventaire des biens pendant la periode de sa gestion, incluant d’une part leur verification physique et d’autre part leur affectation, de leur gestion rationnelle et de leur evaluation.

Dans ce cas, les responsables publics actuels sont prevenus. Ces derniers par leur inaction se penalisent et penalisent leurs predecesseurs. Est-ce pourquoi, il est fait obligation a tous les fonctionnaires ou employes preposes a un titre quelconque a la garde du mobilier de l’Etat d’adresser l’inventaire complet et sincere au moment de leur entree en charge comme a la cessation de leur fonction conformement a la loi.