Faites ce que vous avez a faire

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le 29 mars 2022, jour marquant le 35e anniversaire de l’adoption par referendum de la premiere constitution de l’apres-dictature, Port-au-Prince et certaines villes de province ont manifeste contre l’insecurite en general et les kidnappings en particulier.

C’est avec des rues sans ecoliers, sans transport public et sans commerce ouvert que la region metropolitaine a fait savoir au gouvernement en place son mecontentement devant son inaction et sa desapprobation de son insouciance.

A Port-au-Prince, des milliers de manifestants etaient dans les rues. Sans casse, ils ont fait le parcours prevu.

Aux Cayes, ville symbole des miseres du Grand Sud, des manifestants ont pris les rues, envahi l’aeroport de la ville et brule un avion. La police est intervenue. On deplore un mort et de nombreux blesses.

A Jacmel, moins nombreux, les manifestants ont aussi envahi l’aerogare de la ville et ont lance des slogans contre l’insecurite, la vie chere et l’impossibilite de circuler librement dans le pays, particulierement pour rejoindre la capitale a cause des bandits qui s’affrontent a Martissant.

Partout, les Haitiens et Haitiennes qui etaient sur le beton ce 29 mars ont delivre leur message et, on l’espere, ils ont reveille le premier ministre Ariel Henry.

Ce trente-cinquieme anniversaire de la Constitution n’avait pas la loi mere comme invitee vedette. On ne se bat plus pour la democratie, ni pour la liberte d’expression en Haiti. Personne ne reclame le retour des institutions ni le respect de la loi. On ne parle pas d’elections ni de transition.

Ce 29 mars 2022 la vie est devenue une denree rare. C’est le droit a la vie que reclament les manifestants et le pays tout entier. La vie et la liberte. Sans entrave qui empeche de circuler sur les routes ni entrave causee par les liens des kidnappeurs.

Pour de nombreux observateurs, c’est a la fois un rappel qui est adresse au gouvernement et un mandat qui lui est octroye : faites ce que vous avez a faire.