Faute de carburant, l’h?pital Sacr?-Coeur de Milot risque de fermer ses portes

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’h?pital Sacr?-Coeur de Milot, l’un des centres hospitaliers de r?f?rence dans le Nord, risque de fermer ses portes, car incapable de faire face ? la p?nurie de carburant que conna?t le pays. L’institution ne sera plus en mesure d’offrir ses services ? la population du Nord si rien n’est fait pour que le diesel soit disponible.

Le directeur ex?cutif de l’h?pital, le Dr Harold Pr?vil, qui a annonc? la nouvelle, r?v?le que les r?serves de diesel sont tr?s limit?es. En cons?quence, l’institution pourrait suspendre ses services, ce qui aurait des impacts s?rieux sur la sant? de la population de la r?gion. <>, d?plore le m?decin-responsable.

N?anmoins, l’h?pital Sacr?-Coeur de Milot continue de fournir ses services comme ? l’accoutum?e, quoique certains membres du personnel m?dical ne puissent plus s’y rendre ? cause des barricades dress?es sur certains axes routiers.

<>, a confi? le Dr Pr?vil.

Dans la foul?e, le responsable appelle les autorit?s ? intervenir afin de permettre le r?approvisionnement de l’h?pital en carburant.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.