Fin du calvaire des etudiants qui dorment dans les locaux des facultes

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’universite d’Etat d’Haiti est en passe de trouver une solution au probleme des etudiants qui dorment dans les locaux de certaines facultes a cause de l’insecurite qui sevit dans leurs quartiers ou sur les routes qu’ils doivent emprunter. Le protocole d’accord signe cette semaine entre le rectorat de l’Universite d’Etat d’Haiti et le Fonds national de l’Education laisse entrevoir une lueur d’espoir pour ces etudiants. <>, a annonce le recteur Fritz Deshommes.

Selon un communique conjoint publie en la circonstance par les deux parties, le FNE alloue a l’UEH un montant de 30 millions de gourdes a la signature du protocole. A travers ce fonds, l’universite envisage d’apporter une solution durable aux problemes des etudiants qui dorment dans les locaux des facultes pour des raisons d’insecurite et de precarite, c’est du moins ce qu’a laisse entendre le recteur de l’UEH, a l’occasion de la signature du protocole d’entente le mardi 26 avril 2022. <>, lit-on dans le communique.

Alors que le mouvement Ann kanpe avait juge degradante et avilissante l’image des etudiants qui passent la nuit dans des espaces inappropries, les responsables ont ecrit au recteur de l’universite pour attirer son attention sur le phenomene. Conscient des graves problemes d’hygiene, d’inconfort, sans compter les effets negatifs sur les resultats academiques des etudiants, le rectorat de l’universite s’est rapidement penche sur la question. De ce fait des rencontres ont ete organisees au niveau du conseil de l’universite, du conseil des doyens et du conseil executif a ce sujet. Le rectorat, dans une circulaire en date du 17 janvier 2022, avait enjoint aux responsables des facultes de soumettre la liste des etudiants qui sont dans l’impossibilite de regagner leur quartier en proie a la violence et a l’insecurite.

C’est un protocole d’entente historique, se rejouit le recteur de l’Universite d’Etat d’Haiti. <>, a tenu a souligner Fritz Deshomme.

Le recteur de l’Universite d’Etat d’Haiti dit esperer que le projet de construction de dortoirs se concretisera rapidement en vue de mettre fin au calvaire de ces etudiants traques par l’insecurite et la precarite.

En debut d’annee, les images de jeunes universitaires qui dorment dans les locaux des facultes ont provoque des remous au sein de la societe. Ces etudiants habitent majoritairement l’entree sud de la capitale et dans la commune de la Croix-des-Bouquets, des zones qui sont devenues des repaires de bandits.