Football feminin : Haiti affrontera les Etats-Unis, le Mexique et la Jamaique

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

CONCACAF W. CHAMPIONSHIP

La route devant conduire les Grenadieres a la phase finale de la Coupe du monde de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zelande 2023 et aux jeux olympiques de Paris 2024, s’annonce difficile, parsemee d’epreuves. Pour y arriver, Haiti aura la lourde responsabilite d’affronter a Monterrey en juillet prochain, les championnes du monde americaines, le pays hote (le Mexique) ainsi que la tres athletique equipe de la Jamaique.

Les trois adversaires d’Haiti (61e, avec 1402) sont mieux classees que les Grenadieres au dernier classement mondial de la FIFA. L’equipe des USA (1e, avec 2104 points) fait figure de favori pour conserver le titre de champion du monde de la prochaine phase finale de la Coupe du monde qui se tiendra en Oceanie. Pour sa part, le Mexique (27e, avec 1694) n’est autre que le pays hote et la Jamaique (51e, avec 1473) avait, au terme d’un match nul (2-2) au stade Sylvio Cator, ecarte en mai 2018 une tres jeune equipe d’Haiti dans la course a la Coupe du monde.

Si l’obstacle que representent les USA pour Haiti, parait quasi infranchissable, il faut toutefois compter sur les Grenadieres qui avaient fait plus forte impression que le Mexique ainsi que la Jamaique lors du recent tournoi qualificatif au championnat feminin de la CONCACAF. Avec 44 buts inscrits contre Honduras (6-0), Saint-Vincent (11-0), iles Vierges britanniques (21-0) et Cuba (6-0), l’equipe haitienne qui n’avait encaisse aucun but, avait fait mieux que ses deux adversaires.

A titre de comparaison, le Mexique qui accueillera le championnat feminin de la CONCACAF (4 au 18 juillet), avait fait le plein (12 points en quatre rencontres) au meme titre que Haiti, mais en inscrivant 34 buts face a Porto Rico (6-0), Antigua et Barbuda (8-0) et Suriname (9-0) et Anguilla (11-0). De son cote, la Jamaique qui avait gagne ses rencontres contre la Republique dominicaine (5-1), iles Caimans (9-0) et Grenade (6-1), Bermudes (4-0), avait inscrit 24 buts pour 2 buts encaisses.

Dans ce petit jeu, il faut croire que les Grenadieres ont une carte a jouer, mais tout passe par la preparation. Du 30 mai au 5 juin, la D1 Arkema en France prendra fin, et des Grenadieres comme Batcheba Louis et Roselord Borgela (GPSO Issy), Melchie Daelle Dumornay et Kethna Louis (Stade de Reims) et Nerilia Mondesir (Montpellier), seront libres et pretes a rejoindre l’equipe nationale en vue d’un eventuel stage de preparation, et ce meme constat pour celles qui evoluent en D2 francaise, entre autres, Chelsea Ariane Surpris (Yzeure), Jennyfer Limage et Sherly Jeudy (Grenoble), Mikerline Saint-Felix (Montauban), Roseline Eloissaint (FC Nantes).

Bien qu’elles soient favorites, les equipes des Etats-Unis, du Mexique et de la Jamaique ont deja etabli un programme de preparation, ponctue de rencontres amicales avant le coup d’envoi du championnat feminin de la CONCACAF, prevu a Monterrey du 4 au 18 juillet. Qu’en sera-t-il de la selection feminine haitienne de football ?