Gona?ves: des milliers de personnes dans les rues contre le pouvoir en place

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Plusieurs milliers de personnes ont investi les rues de la ville des Gona?ves ce jeudi 22 septembre 2022 afin de continuer de r?clamer la d?mission du chef du gouvernement Ariel Henry et des membres de son gouvernement. Ayant ? leur t?te Wilfort Ferdinand dit Ti Will, ancien chef rebelle du quartier de Raboto lors des mouvements de 2004 qui ont renvers? le pr?sident Jean Bertrand Aristide au pouvoir, les manifestants ont march? pendant des heures dans diff?rentes rues d?serte et sombres de la cit? de l’ind?pendance o? les barricades enflamm?es et les tessons de bouteilles sont ?parpill?s partout en donnant ? la cit? l’aspect d’une ville assi?g? par la guerre.

Bien avant de gagner les rues ce mercredi, Wilfort Ferdinand, avec sa bande ont pass? la nuit enti?re de ce mardi 27 septembre 2022 ? r?aliser une veill?e symbolique o? ils chantaient, dansaient autour d’un boucan de feu alors que des d?tonations se faisaient entendre dans divers quartiers de la ville.

Apr?s la derni?re c?r?monie de ce mercredi matin, nombreux ont ?t? les gens qui ont foul? le macadam avec des propos injurieux ? l’endroit du Premier ministre Ariel Henry et surtout des membres de son gouvernement, particuli?rement le ministre des Affaires ?trang?res Jean Victor G?n?us qui est devenu la nouvelle cible des protestataires apr?s son discours tr?s contest? devant le Conseil de s?curit? des Nations unies.

” Le ministre n’a pas honte de dire que la situation est sous contr?le en Ha?ti devant le Conseil de s?curit? des Nations unies o? des dirigeants pr?sents ont rappel? leurs ressortissants parce qu’ils ne peuvent pas garantir leur s?curit?, a lanc? un protestataire. Plus d’un an ? la t?te du pays sans pouvoir r?soudre le probl?me de l’ins?curit? ni organiser les ?lections, et pire encore augmenter dans des circonstances aussi difficiles le prix du carburant montre que ce Premier ministre est un d?mon. Il faut qu’il parte peu importe les conditions”, a-t-il ajout?.

Dans sa d?claration, Wilfort Ferdinand dit Ti Will, pr?cise que sa lutte ne vise en aucun cas les autorit?s polici?res et judiciaires. Il encourage les gens ? manifester pacifiquement. Une id?e qui pourrait changer de forme si le Premier ministre persiste ? rester au pouvoir. ” Notre mouvement est pacifique. Nous encourageons la jeunesse ? se mettre debout afin de mener une lutte commune. Si Ariel Henry refuse de partir, le grand Nord sera coup? du reste du pays et nous le ferons militairement en faisant appel ? tous les anciens soldats de 2004″, a menac? Ti Will.

De son c?t?, le responsable du Syndicat des propri?taires et chauffeurs de taxi moto de l’artibonite (SPCTMA), Willio Datus Joachim, se dit satisfait du d?roulement des deux journ?es de gr?ves annonc?es. Il encourage la population ? continuer ? manifester ce jeudi 29 et le vendredi 30 septembre prochains afin de forcer le Premier ministre ? quitter la Primature.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.