Groupes armes : la solution n’est pas uniquement militaire, estime le commandant en chef des Forces Armees d’Haiti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Ayant eclate en sanglots, le major Eddy Marcelin avait reclame, lors de la ceremonie de celebration des 218 ans de la Bataille de Vertieres un char d’assaut, deux vehicules d’assaut et un helicoptere de combat pour resoudre dans deux semaines le probleme des groupes armes qui sement la terreur dans le pays. Cette declaration n’engage que le major Marcelin, a affirme le commandant en chef des Forces Armees d’Haiti (FAd’H). Dans une interview exclusive accordee au Nouvelliste, le general Jodel Lessage a souligne que la solution a la proliferation des groupes armes dans le pays n’est pas uniquement militaire…

<>, avait promis le major Eddy Marcelin, membre des FAd’H. Selon le commandant en chef de l’armee, cette declaration n’engage que le major. <>, a corrige le general Jodel Lessage.

Selon le general en chef des FAd’H, <>, a affirme le commandant en chef des Forces Armees d’Haiti dans cette interview exclusive accordee au Nouvelliste.

Le general Jodel Lesage a souligne cependant que l’armee a besoin d’armements classiques, du materiel et des equipements militaires.

Interroge pour savoir si l’armee a deja fait des demandes formelles d’equipements et de materiel au gouvernement, le general Lessage repond par l’affirmative. <>, a-t-il soutenu.

<>, avait denonce le Dr Enold Joseph, ministre de la Defense sans donner de precisions sur la nature de ce materiel ni sur le pourquoi ce materiel n’est pas arrive a destination.

Le commandant chef des Forces Armees d’Haiti souligne qu’il fait face a beaucoup de difficultes. <>, a rassure le general.

Actuellement les Forces Armees d’Haiti disposent d’un peu plus de 500 soldats en plus du haut etat-major. Intervenant a la ceremonie au Musee du pantheon national haitien (MUPANAH) le 18 novembre dernier pour marquer les 218 ans de la Bataille de Vertieres, le ministre de la Defense, Enold Joseph, avait annonce le debut de formation et d’entrainement d’une nouvelle cohorte de soldats en decembre de cette annee a la base militaire Anacaona a Leogane. Selon le general Lessage, il sera question d’enroler dans cette cohorte entre 250 et 300 soldats. <>, a-t-il precise.

Pour le moment, les FAd’H ont une base a Leogane, le Corps du genie au Bicentenaire, le Corps d’aviation <>, a indique le commandant en chef des Forces Armees d’Haiti.

C’est le ministere de la Defense qui gere le budget des Forces Armees d’Haiti. Le general Lessage se desole du fait que l’armee n’a pas le privilege de gerer son budget en toute autonomie.

Notons que des informations laissent croire que Joseph Felix Badio, recherche par la police dans le cadre de l’enquete sur l’assassinat du president Jovenel Moise, serait membre des Forces amees d’Haiti. Interroge a ce sujet, le general Lessage a affirme : <>.