Gr?ve g?n?rale r?ussie, les gangs bloquent le terminal p?trolier, le gouvernement dit avoir <> du pays

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le terminal de Varreux o? est stock? 70 % des produits p?troliers d’Haiti a entam? ce mardi 27 septembre sa quinzi?me journ?e de fermeture provoqu?e par le chef du regroupement de gangs arm?s dit G-9, Jimmy Ch?rizier.

<>, a confi? ? Le Nouvelliste une source proche du terminal, mardi 27 septembre, en d?but de journ?e alors que l’impact de la non disponibilit? des carburants se faisait sentir au niveau de certains services essentiels.

<>, a confi? Guito Edouard, directeur de la Dinepa, le service public national qui distribue l’eau.

La compagnie priv? de fourniture d’eau trait?e, Culligan, via son responsable, Gaetan Barreau, a expliqu? qu’? cause de <>, l’entreprise sera sous peu en rupture de stock de carburant. Les employ?s de la compagnie ne peuvent pas venir travailler. Il est difficile aussi de circuler en toute s?curit? pour livrer l’eau en bouteille disponible dans les markets et boutiques ? cause de la gr?ve, a-t-il dit.

Les h?pitaux sont aussi touch?s par cette crise de carburant. <>, peut-on lire dans une note de l’h?pital Bernard Mevs/Project Medishare.

<>, poursuit la note de l’administration de l’h?pital qui esp?re <>.

L’h?pital en a profit? <>, a indiqu? cette note.

Ce mardi, apr?s le s.o.s. lanc? vendredi dernier <> des r?serves de l’organisation “Nos Petits Fr?res et Soeurs” (NPFS) et la “Fondation Saint-Luc” (FSL) pour la garantie de la poursuite des services de p?diatrie pour plus de 153 enfants

hospitalis?s et pour plus de 47 femmes enceintes ? la maternit? de l’h?pital Saint-Damien; de soins urgents et d’hospitalisation pour plus de 70 adultes y compris des soins de traumatologie ? l’h?pital Saint-Luc, le responsable de St Luc, Dr Marc Edson Augustin, a indiqu? avoir re?u un appui en carburant de la DIgicel qui permettra de ternir encore quelques jours.

Outre pour les besoins ?nerg?tiques des installations sanitaires, une partie de ce carburant est utilis?e pour aider au transport du personnel.

Marteen Boute, l’une des grandes figures de la DIgicel a indiqu? que cet apport ? l’h?pital participe de la philosophie de la compagnie qui aide ? sauver des vies.

En ce qui concerne le fonctionnement de la DIgicel, Boute assure que la compagnie a du carburant pour fonctionner encore quelques semaines au niveau de la zone m?tropolitaine de Port-au-Prince.

En province, dans le Sud, particuli?rement, il y a des probl?mes au niveau du r?seau, ? cause du sectionnement en plusieurs endroits de la fibre optique.

Marteen Boute a ?voqu? les efforts de la compagnie pour convoyer du carburant en r?gions. Il a appel? ? la r?ouverture du terminal de Varreux.

Beaucoup d’institutions qui fournissent des services ont d?j? baiss? leurs rideaux ou assistent ? l’ass?chement de leurs stocks de carburant, plombant encore plus les activit?s ?conomiques.

Les cons?quences de la fermeture du terminal p?trolier de Varreux par le G-9 se font sentir de plus en plus sur fond de gr?ve des syndicats de transport en commun en protestation contre l’ajustement des prix des produits p?troliers ? la pompe.

Ce mardi, en divers points de Port-au-Prince, de Delmas, pour contenir des piles d’immondices, on y mettait le feu.

Le gallon de diesel ou de gazoline, dans l’informel, se vend ? prix fort. La course de moto s’est ?galement envol?e atteignant jusqu’? 1500 gourdes entre Nazon et Delmas 75, a observ? Le Nouvelliste ? quelques jours de la rentr?e des classes pr?vue ce 3 octobre par le minist?re de l’Education nationale qui g?re une crise apr?s l’enl?vement de membres de son personnel.

Par rapport au contr?le du terminal de Varreux par les gangs, le journal a contact? le chef de la police, Frantz Elb?, le ministre de l’int?rieur, Litz Quitel, pour savoir quelles dispositions ont ?t? prises pour reprendre le contr?le de cette infrastructure strat?gique. Ces responsables du CSPN n’ont pip? mots.

La veille, lors d’une r?union du Conseil de s?curit?, le chancelier Ha?tien, Jean Victor G?n?us a indiqu? que globalement tout est sous contr?le en Ha?ti. Cet extrait de son discours a provoqu? une vague d’indignation et de col?re contre ce gouvernement qui vit dans une bulle, d?cal? de la r?alit? d’un pays qui s’enfonce dans une crise humanitaire s?v?re.

Roberson Alphonse

Roberson Alphonse

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.