Guerre de gangs dans la plaine du Cul-de-Sac : au moins 148 personnes ont ete assassinees, selon le RNDDH

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les affrontements entre les groupes armes de 400 Mawozo >> et <> etaient plus cruels et plus sanglants qu’on ne le pensait. <>, lit-on dans un rapport rendu public le lundi 10 mai 2022. Des personnes ont ete assassinees par balle, d’autres decapitees, certaines autres jetees dans des latrines et dans des puits. Des femmes et des filles ont ete violees. Des cadavres ont ete minutieusement haches et pris en photo qui ont circule sur les reseaux sociaux, dans l’objectif de maintenir une terreur innommable au sein de la population en general et de la communaute de la plaine du Cul-de-Sac en particulier, a revele le RNDDH.

<>, a detaille le rapport dont une copie a ete transmise a la redaction du journal.

En plus des personnes assassinees, plus de 130 maisons ont ete incendiees. <>, poursuit le rapport.

Depuis le 5 mai, une sorte de calme apparent est constate dans plusieurs quartiers de la plaine du Cul-de-Sac. Le RNDDH estime cependant que ce calme n’a aucune base solide puisqu’aucun des deux gangs armes rivaux n’a ete ni desarme ni demantele. La peur, alimentee en grande partie par des messages circulant sur les reseaux sociaux, se reflete sur le visage des riverains, notamment ceux et celles qui ont choisi de retourner chez eux, au moment meme ou d’autres profitent de cette accalmie pour se deplacer.

Le RNDDH recommande aux autorites etatiques de mettre fin a la protection des gangs armes, au regne de l’impunite pour proteger la population haitienne. <>, exhorte le RNDDH.