Guerre Russie-Ukraine : Ariel Henry demande a ses ministres de reflechir sur les impacts economiques en Haiti

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Alors que l’invasion de la Russie en Ukraine, debutee le 24 fevrier 2021, a deja entraine d’importantes consequences sur l’economie mondiale, notamment avec la hausse des prix de plusieurs produits comme l’essence et le gaz naturel, en Haiti, le Premier ministre demande a ses ministres de reflechir sur les impacts que peut avoir ce conflit sur l’economie du pays. Ariel Henry mise sur un eventuel accord avec le FMI et l’augmentation des recettes dans les douanes et a la DGI pour faire face a cette situation.

<>, prevoit le Premier ministre. Dans son adresse a la nation le vendredi 18 mars dernier, Ariel Henry avait fait remarquer que les prix des produits commencent a augmenter considerablement dans le monde entier <>, a-t-il precise.

<>, a affirme le Premier ministre.

<>, a annonce le chef de la Primature.

<>, a exhorte Ariel Henry.

Par ailleurs, le chef du gouvernement a indique que l’Etat haitien doit collecter plus de ressources pour venir en aide aux populations les plus vulnerables. <>, a declare le Dr Henry.

Le Premier ministre a rapporte que le gouvernement a eu d’importantes discussions avec le Fonds monetaire international la semaine derniere. <>, croit savoir Ariel Henry, se felicitant de l’augmentation des prix des produits petroliers en decembre dernier.

Le chef du gouvernement compte sur cet accord avec le FMI pour trouver du financement de la part d’autres institutions. <>, a souhaite le Premier ministre.

Bien avant le debut de la guerre entre la Russie et l’Ukraine, les prix des produits de premiere necessite connaissaient regulierement des augmentations en Haiti. Le gaz propane subit une augmentation tous les huit jours. Une situation qui complique davantage les conditions d’existence de la population.

46% de la population haitienne a besoin d’une aide humanitaire, soit une augmentation d’environ 10% par rapport a 2021, selon ce qu’avait indique Bruno Lemarquis, ancien representant special adjoint du secretaire general des Nations unies (RSASG) et coordinateur resident et humanitaire en Haiti avant de quitter le pays en decembre 2021.