Haiti au coeur de la <> a Paris

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Concerts, films documentaires, pieces musicales autour de l’oeuvre d’Aime Cesaire, spectacles jeune-public, debats, bal creole… le Theatre Traversiere, considere comme le lieu a part entiere de la vie culturelle parisienne, vibrera du 10 au 15 mai, au rythme de l’afrodescendance. Le festival baptise <>, qui sera realise avec la collaboration des cheminots de Paris-Nord, par La nuit Caraibes presentee par Jazz Magazine, a l’Alhambra Paris, le 17 mai. <>, indiquent les organisateurs dans un document parvenu au Nouvelliste. Non sans rappeler : <>

L’afrodescendance est au coeur de la creation musicale de James Germain, notamment le vodou. <>, affirme le chanteur et codirecteur artistique de la Semaine Memoires dans le document de presse. <>, ajoute le chanteur, tres ancre dans ses racines ethniques.

<>

Le Theatre Traversiere accueillera << des concerts (James Germain & Guests, Celine Languedoc …), un film documentaire (Citoyens bois d'ebene), suivi d'une rencontre animee par le journal L'Humanite sur le theme de l'afrodescendance, une piece musicale autour de l'oeuvre d'Aime Cesaire (Discours sur le colonialisme), un spectacle jeune public (Black Boy) et un grand bal creole avec Dede Saint-Prix. Le festival sera cloture a L'Alhambra avec La nuit Caraibes qui sera presentee par Jazz Magazine, avec Big in Jazz Collective & friends.

Selon James Germain, <>. Il a cite entre autres le pianiste martiniquais Mario Canonge <>

Le 10 mai est, depuis 2006, la <>. Il ne peut y avoir de meilleure date pour braquer les projecteurs sur l’afrodescendance.