Haiti ne peut pas se laisser s’installer l’accoutumance aux accidents d’avion

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Six personnes sont mortes, mercredi 20 avril 2022, des suites d’un accident d’avion. L’appareil, marque Cessna de type 207, parti de Port-au-Prince, devait se rendre a Jacmel. Le monomoteur n’est jamais arrive a destination.

Pour des raisons que l’on ignore et que seule une enquete de specialistes pourra determiner, l’avion a fini son vol sur une route tres frequentee, celle dite des rails, dans la commune de Carrefour, sortie sud de la region metropolitaine de Port-au-Prince.

Un homme qui se trouvait au sol au moment de l’impact a ete tue aussi. Des passagers d’un vehicule heurte par l’avion en sont sortis blesses.

Un aeronef qui s’ecrase sur une route, cela ressemble a une tentative d’atterrissage force, mais attendons l’avis des experts.

Cet accident est le deuxieme d’un petit transporteur sur le meme circuit. En juillet dernier, il y a moins d’un an, un avion s’etait ecrase quelques kilometres plus loin, dans la commune de Leogane. Tous les occupants avaient ete tues.

Eux aussi venaient de decoller de Port-au-Prince et se dirigeaient vers Jacmel.

Des voix se sont elevees pour denoncer la situation securitaire a Martissant qui oblige ceux qui le peuvent a prendre l’avion. Depuis le 1er juin 2021, traverser le verrou de Martissant est un cauchemar.

Depuis juin 2021, deux avions se sont ecrases en tentant d’eviter les embuches de la route.

Apres ce nouvel accident comme cela s’etait entendu apres la premiere catastrophe, des voix denoncent l’inertie des autorites.

D’autres fustigent la solution que se paient ceux qui ont les moyens de prendre l’avion. On va meme jusqu’a denoncer l’existence et l’extension du trafic aerien interurbain qui fleurit, alimente par les precautions securitaires.

On ne le souligne pas assez, mais les autorites aeroportuaires doivent expliquer leur action pour garantir la surete de tous les vols en Haiti.

Deux accidents d’avion, en moins d’une annee, sur le meme trajet, cela fait beaucoup.

Et on ne rappelle meme pas l’incident de l’avion qui avait heurte une motocyclette ou l’inverse…

Le transport aerien est un secteur trop bien reglemente de par le monde pour qu’on laisse s’installer en Haiti l’accoutumance aux accidents.