Haiti prend la tete du groupe E

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Au coup d’envoi de la rencontre dirigee par l’arbitre mexicaine Katia Garcia, ce sont les Cubaines qui ont declenche les hostilites en sollicitant Madelina Fleuriot, mais la frappe de l’attaquante cubaine n’a pas trouve le cadre. En face, l’equipe nationale a pris du temps pour inquieter son adversaire remarquablement bien replie. Sur une action bien orchestree par Roselord Borgella qui ecarte pour Mikerline Saint-Felix, le centre de cette derniere a retrouve les pieds de Nerilia Mondesir (23e, 1-0) qui ne se fait pas prier pour catapulter le cuir au fond des filets de la selection cubaine, et ce malgre les efforts de la portiere et capitaine de l’equipe adverse, Alianne Matamoro.

Bien que les Haitiennes aient fait mainmise sur la premiere periode, aucun autre but n’avait ete inscrit. Ainsi, la selection feminine haitienne de football, tres peu inspiree, rentrait aux vestiaires avec l’avantage d’un petit but a zero.

A la reprise, les Grenadieres n’ont mis que cinq minutes pour solliciter la portiere de l’equipe cubaine. En effet, Mikerline Saint-Felix (50e), apres avoir mis dans le vent deux defenseures, a vu sa frappe deviee en corner par Alianne Matamoro. Trois minutes plus tard, Melchie Daelle Dumornay fauchee en pleine surface de reparation, a obtenu un penalty transforme par Roselord Borgella (53e, 2-0). Le calvaire des Cubaines ne fait que commencer, car sur une action de genie de Corventina (59e) qui sert dans un mouchoir Nerilia Mondesir en pleine surface de l’equipe adverse, le petit centre de cette derniere a ete mal repris par Roselord Borgella.

Voulant atomiser les Cubaines, le selectionneur national Nicolas Delepine a fait sortir Mikerline Saint-Felix (62e) pour la remplacer par Batcheba Louis. Une minute apres, la meilleure joueuse de la planete au niveau des moins de 20 ans, Melchie Daelle Dumornay (63e, 3-0) a fait parler sa qualite de frappe sur coup franc pour tripler la mise pour l’equipe nationale. Sur cette meme action, le dernier rempart de l’equipe cubaine qui plongeait de tout son long pour effacer le but de Corventina, allait heurter le poteau. Alianne Matamoro qui faisait jusque-la un bon match, a laisse sa place a Erika Acea.

Onze minutes apres son entree en jeu, l’attaquante du GPSO Issy (D1 Arkema en France) a inscrit le but d’anthologie de la rencontre. Action sur le cote gauche de la defense adverse, Batchena Louis, en lutte pour le ballon avec un adversaire, elle a chipe le ballon avant de mystifier les deux defenseures et mettre dans le vent une troisieme avant d’ajuster la portiere cubaine (73e, 4-0).

Deja impliquee sur deux des quatre buts de l’equipe haitienne, Melchie Daelle Dumornay, pour le but de (5-0, 74e), a mis en orbite Roselord Borgella, meilleure buteuse de ces eliminatoires, en a profite pour inscrire son deuxieme double personnel dans cette competition. Il s’agit de son 11e but, soit un double face a Honduras (6-0), un triple contre Saint-Vincent (11-0), un quadruple devant les iles Vierges Britanniques (21-0) et un double justement face a Cuba (6-0).

Visiblement satisfait, le technicien francais a opere quatre nouveaux changements a la 76e minute de jeu. Melchie Daelle Dumornay qui, sans forcer son talent, a ebloui les fans a ete remplacee par Sherly Jeudy et la capitaine Nerilia Mondesir a, elle aussi, laisse sa place pour Roseline Eloissaint. En toute fin de rencontre, soit a la 84e minute de jeu, il a fait entrer Milan Raquel Pierre-Jerome a la place de Roselord Borgella et Estericove Joseph a la place de Chelsea Ariane Surpris.

Le coup de grace a ete donne par Maudeline Moryl (87e, 6-0) qui a repris victorieusement un ballon mal repousse par la gardienne de l’equipe cubaine. Tout compte fait, la selection haitienne s’est imposee avec brio (6-0) face a Cuba pour s’emparer de la premiere place du groupe E avec 12 points (44 buts inscrits et aucun encaisse), qualificative pour le championnat feminin de la CONCACAF qui se tiendra a Monterrey au Mexique du 4 au 18 juillet.

Dans l’attente du tirage au sort qui aura lieu le mardi 19 avril a Miami, en Floride (USA), huit pays (USA et Canada (qualifies d’office), Mexique, Costa Rica, Jamaique, Trinite et Tobago, Panama et Haiti) qui seront divises en deux groupes de quatre, disputeront le championnat feminin de la CONCACAF.

Pour valider son billet pour la phase finale de la Coupe du Monde de la FIFA, Australie et Nouvelle-Zelande 2023, les Jeux olympiques de Paris 2024 et la premiere edition de la Gold Cup 2024, Haiti doit encore attendre pour connaitre l’identite de ses adversaires.

Le XI de depart des Grenadieres :

Madelina Fleuriot (GK).- Bethina Petit-Frere, Jennyfer Limage, Kethna Louis, Chelsea Surpris (Estericove Joseph, 84e).- Danielle Etienne, Maudeline Moryl, Melchie Daelle Dumornay (Sherly Jeudy 76e).- Nerilia Mondesir (Roseline Eloissaint 76e), Roselord Borgella (Milan Pierre-Jerome, 84e) et Mikerline Saint-Felix (Batcheba Louis, 62e).

DT : Nicolas Delepine