Ha?ti conjugue ?chec et impuissance au Sommet des Am?riques, ses pays amis aussi

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Au 9e sommet des Am?riques qui s’ach?ve ce vendredi ? Los Angeles, le premier ministre Ariel Henry s’est pr?sent? tout tout nu. Il n’a pas cach? son nombril avant d’entrer dans le bain.

Sans langue de bois, sans effet de manche, sans inventer une r?alit? idyllique, le premier ministre a dress? pour les responsables de la r?gion r?unis en s?ance pl?ni?re un portrait cru de la situation ha?tienne et de son ?chec comme chef de gouvernement.

Il n’y a rien ? ajouter. Tout a ?t? dit. La violence, les gangs, la mort des institutions d?mocratiques, la migration, la crise ?conomique. Les ?lections sans horizon connu. Tout. Et pas une lueur d’espoir.

Le m?decin et professeur d’universit?, neurochirurgien r?put?, n’a pas vendu de faux espoirs au sujet du malade Ha?ti. Il ne semble m?me pas chercher un rem?de miracle. Dans son discours du jour, sous la lumi?re crue des projecteurs du Sommet des Am?riques, il a pr?sent? la r?alit? d’un cas d?sesp?r?… sauf si nos fameux amis changent de politique envers Ha?ti.

Pour le moment, mis ? part une reformulation de la mission des Nations Unies dans les mois ? venir qui pourrait co?ncider avec la fin du mandat du Binuh, rien ne se dessine.

Tous les responsables de pays amis qui ont pris la parole ? l’occasion du Sommet des Am?riques ont r?p?t? les m?mes formules creuses et l?nifiantes. Ils sont avec Ha?ti a 100% pour assister de loin… ? sa d?ch?ance.

La R?publique dominicaine seule a os? lancer un appel. Le pr?sident Luis Abinader a dit ce que les responsables ha?tiens n’essaient pas de demander : <>, a d?clar? M. Abinader lors de la session pl?ni?re du 9e Sommet des Am?riques, ? Los Angeles.

<>, a-t-il d?clar?.

Dommage qu’encore une fois, que la rencontre des deux dirigeants de l’?le se soit sold?e par une guerre de communiqu?s. Ha?ti a cru entendre des promesses et des engagements chez les Dominicains qui, de leur c?t?, ont d?menti.

Que restera-t-il de ce 9e Sommet des Am?riques pour Ha?ti, mis ? part les photos de circonstance ?

Une prise de conscience qu’il faut un autre chemin pour sortir des crises multiples qui entravent le pays ?

La certitude que le cas est perdu ?

La conviction qu’il faut que les Ha?tiens se prennent en main tout seul d’abord avant d’attendre ou de demander de l’aide ?

L’?chec d?crit par le premier ministre est le sien, est le n?tre. A chacun de tirer les cons?quences.