Ha?ti : Ni r?volution ni r?forme, direction le chaos

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Ce 7 septembre 2022 est attendu avec appr?hension par certains secteurs, avec excitation par d’autres.

Annonc?e depuis des jours, ce 7 septembre est la date choisie par l’homme politique Jean Charles Mo?se pour mettre au d?fi le gouvernement et le syst?me bancaire ha?tien.

Apr?s la r?ussite de plusieurs manifestations organis?es au Cap-Ha?tien, le leader de Pitit Dessalines a mis le cap sur la capitale. Il demande, il sugg?re, il exige, il menace. La vie ch?re et le taux de change sont ses cibles.

Si le gouvernement d’Ariel Henry fait la sourde oreille, si la Banque de la R?publique d’Ha?ti (BRH) n’a rien dit, l’Association Professionnelle des Banques (APB), la seule instance ? s’?tre prononc?e, a pratiqu? la prudence.

Ni le nom du leader n’a ?t? cit? ni de mise en garde claire n’a ?t? prononc?e dans une note de presse publi?e par l’APB la semaine derni?re, apr?s les propos tenus au Cap-Ha?tien par Mo?se.

L’APB a pris acte.

Sur le rendez-vous de ce 7 septembre, les banquiers ont gard? le silence.

Ce 7 septembre est attendu avec inqui?tude par ceux qui regardent les derni?res institutions encore stables attendre comme le b?lier de l’ancien testament l’heure du sacrifice ? la place d’Isaac.

Quel sort vont conna?tre les banques, le syst?me bancaire et l’argent des deux millions cinq cent mille Ha?tiens qui s’y trouvent ce 7 septembre ?

Assisterons-nous au lancement d’une op?ration ou ? la d?flagration d’un p?tard mouill? ?

Une porte s’ouvre, on ignore vers quelle sorte ab?me il nous conduit.

Ce qui se passe avec les banques et les interrogations et/ou accusations qu’elles soul?vent, s’est d?j? produit avec d’autres organismes. Nous n’avons su en remodeler aucune ni radicalement remplacer aucune.

La solution ha?tienne n’est pas de r?former, ce n’est pas non plus de faire la r?volution pour am?liorer le service, les prestations, les objectifs. Non. Le chaos est le but ? atteindre. La solution par d?faut.

Le syst?me bancaire — rare ?l?ment du d?cor qui fait de nous un pays normal– risque aujourd’hui de devenir comme le syst?me judiciaire, le pouvoir l?gislatif et l’ex?cutif.

Par outrance ou par inadvertance, nous poussons pour qu’il sorte de ses rails en utilisant les m?thodes ha?tiennes, meilleur moyen de pousser les banques dans le chaos.

Regarder le march? des produits p?troliers ou le change, regarder la politique et la disparition des ?lus, regarder l’impossible tenue des ?lections, regarder les difficult?s d’avoir un budget ou de collecter des taxes, regarder les affrontements sur la tenue du carnaval ou sur la rentr?e des classes, regarder tout ce que les politiciens ha?tiens ont d?truit ces derni?res ann?es et vous aurez une image claire de ce qui risque d’arriver aux banques bien plus vite qu’on peut le craindre.

Ha?ti, ses dirigeants et ceux qui aspirent ? y prendre le pouvoir, ont toujours eu le g?nie de produire de la mis?re.

Aujourd’hui, par leurs actions et par leurs omissions, Avec leur parole ou leur silence, nos responsables et leaders excellent dans l’invention du chaos.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.