Il faut jouer chaque match

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

La Coupe du monde avance. Le nombre d’?quipes encore en comp?tition se r?duit. Les rencontres de 1/4 de finale sont annonc?es. Seulement huit ?quipes sont dans la course.

Ce mardi, apr?s l’?limination surprise de l’Italie qui n’a pas pu se qualifier pour le Mondial au Qatar, apr?s la sortie au premier tour de l’Allemagne et de l’Uruguay — deux anciens champions du monde –, c’est l’Espagne, championne du monde 2010, qui a dit adieu ? la comp?tition.

A chaque fois, pour battre les champions, il a fallu qu’une petite ?quipe r?alise, en un match, un exploit.

C’est ainsi que l’on retrouve dans le dernier carr? le Maroc, qui n’a pas une grande histoire avec la Coupe du monde de football. Pour sortir l’Espagne, favorite sur le papier, le joueurs et l’entra?neur ont d? croire, relever la t?te et se battre.

Aujourd’hui, avec la Croatie, le Portugal et les Pays-Bas, les Marocains peuvent r?ver de la Coupe comme tout le monde. Ils ont gagn? le droit de pr?tendre ? la victoire finale ? la force de leur talent.

Chaque match de la coupe du monde au Qatar est un exemple pour les plus faibles, pour les handicap?s du palmar?s et magnifie la beaut? de l’incertitude dans le football.

Chaque match se joue au bout de longues minutes suppl?mentaires comme cela ne s’?tait jamais vu dans une comp?tition. Et toutes les minutes comptent. Peuvent changer le cours du jeu. Comme dans la vie.

Pour ceux qui doutent et h?sitent, la le?on est claire. Il faut jouer tous les matchs, dans toutes les circonstances et en d?pit de tous les pronostics.

A chaque ?tape de la vie, pour toutes les ?ch?ances du quotidien, il faut penser comme pour un match de foot. La victoire est toujours possible.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.