Interdiction d’exportation d’oeufs dominicains vers Ha?ti: des experts ha?tiens analysent

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le gouvernement dominicain a annonc?, jeudi 5 janvier 2023, l’interdiction de l’exportation des oeufs vers Ha?ti et d’autres march?s d?s ce vendredi. Cette interdiction temporaire, d’une dur?e de 15 jours, vise ? ?viter l’augmentation du prix de ce produit en R?publique dominicaine. Invit? ? analyser cette d?cision des autorit?s dominicaines ? la matinale de Magik9, Ives Marie Chanel a expliqu? que <>, a indiqu? M. Chanel.

Participant ?galement ? cette ?mission, l’agronome Dominique Charles Jean a fourni des chiffres sur la situation de d?pendance d’Ha?ti de la R?publique dominicaine en la mati?re. En effet, au d?but des ann?es 2000, la demande ha?tienne en oeuf ?tait totalement d?pendante de la r?publique voisine. Cependant ? partir de 2013 de tr?s grands efforts ont ?t? faits par l’?tat ha?tien et le secteur priv? des affaires afin de pallier cette situation. <>, a analys? Dominique Charles Jean citant une ?tude du secteur priv? et du minist?re de l’agriculture, des ressources naturelles et du d?veloppement rural (MANDR). Par ailleurs, de 2013 ? 2022, ?value l’agronome Charles, <>. Elle d?plore le climat s?curitaire ha?tien qui ne favorise gu?re le bon fonctionnement de ce secteur de production.

M. Chanel estime que le gouvernement dominicain est dans son droit de g?rer l’inflation et la consommation de leur population. Il critique le gouvernement ha?tien qui <> face ? cette situation qui risque de faire augmenter le prix de l’oeuf sur le march? local. <>, d?plore M. Chanel soulignant l’ensemble des probl?mes ? r?soudre pour sauver le secteur agricole ha?tien.

Outre la situation s?curitaire d?gradante qui affecte ? 95% le secteur agricole, l’agronome Charles estime que les producteurs doivent travailler ensemble afin de donner du sang neuf ? ce secteur, notamment en produisant des mati?res premi?res. Elle propose par ailleurs, la mise en place d’un calendrier pouvant aider ? faire revivre cette fili?re.

Toutefois, cette mesure d’interdire temporairement l’exportation d’oeufs vers Ha?ti n’entre pas dans le cadre d’une politique particuli?re du gouvernement dominicain vis-?-vis d’Ha?ti, selon l’avis de M. Chanel. Cette mesure intervient ? la suite du constat de la faillite du secteur agricole ha?tien et vise ? parer ? une ?ventuelle surproduction de ce produit, qui serait n?faste pour l’?conomie dominicaine, avoue Ives Marie Chanel.

Le gouvernement dominicain n’est pas ? son premier coup d’essai. En d?cembre 2022, la R?publique dominicaine avait d?j? suspendu l’exportation de la farine vers Ha?ti. Selon l’avis des experts, cette suspension risque d’affecter les consommateurs ha?tiens. D?j? en octobre 2022, un rapport du Programme alimentaire mondial (PAM) avait fait ?tat de 4,7 millions d’Ha?tiens qui sont confront?s ? une faim aigue. Avec cette nouvelle interdiction, la situation risque de d?g?n?rer pour beaucoup d’Ha?tiens.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.