Jacmel, manifestations en guise de rentr?e officielle des classes

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les activit?s socio?conomiques ? Jacmel sont rest?es totalement paralys?es ce lundi 3 octobre, date fix?e par le gouvernement pour la rentr?e des classes de l’ann?e acad?mique 2022-2023. Les portes de tous les ?tablissements scolaires de la ville ainsi que celles de la direction d?partementale de l’Education nationale sont rest?es ferm?es, le march? public est inaccessible ? cause de barricades en m?tal ?rig?es dans la nuit du dimanche 2 au lundi 3 novembre. Seules les manifestations contre la chert? de la vie, la mauvaise gouvernance, l’ins?curit? r?gnent en ma?tre dans les rues de la ville.

Ils ?taient plusieurs groupes de manifestants issus, entre autres, de la Plateforme des syndicats des enseignants du Sud-Est, du mouvement Rezistans et d’autres organisations de la soci?t? civile. Ils allaient se grouper pour former une seule manifestation <>.

<>, scandaient certains manifestants. <>, criaient d’autres.

Pancartes en main, les enseignants manifestants r?clamaient eux de meilleures conditions de travail, le retour ? la normale du prix du carburant. Ils crachaient leur ras-le-bol ?galement contre l’ins?curit?, la mauvaise gouvernance et l’hypoth?que de l’avenir de la jeunesse ha?tienne.

<>, chantaient ces enseignants des niveaux primaire, secondaire et universitaire.

V?tus, pour la plupart des diff?rents uniformes des ?coles de la ville, les manifestants promettent au gouvernement en place une ann?e scolaire dans les rues si l’ensemble de leurs revendications ne sont pas satisfaites.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.