Jacmel pleure le depart de Gerard Borne

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Dresser le portrait de ce grand homme, mon ancien directeur d’ecole, qui a bati sa reputation en defendant l’une des plus nobles causes au monde n’est pas une tache aisee. Gerard Borne s’est toujours fait un point d’honneur dans le respect de ses engagements pour le rayonnement de la culture haitienne. Sa douce folie pour le progres de la communaute jacmelienne, qui l’a accueilli avec une hospitalite sans egale, s’est materialisee pour s’elever au rang de patrimoine notamment a travers le C.A.P. Institution qui a enfile avec fierte et elegance le manteau du surnom affectif prefere de la ville de Jacmel. Le leadership eclaire de M. Borne lui a confere un respect qui depasse de loin les murs du Centre Alcibiade Pommayrac (C.A.P) et de ses anciens proteges. Il s’est etendu sur toute l’intelligentsia jacmelienne ainsi que sur les amants de litterature et de la culture en general.

De son vivant, Mr Borne a contribue a la formation de plusieurs generations de jacmeliennes et jacmeliens qui lui sont aujourd’hui tres reconnaissants. Son empreinte restera gravee a jamais dans la memoire collective de cette terre qui etait devenue sienne. En temoigne le professeur Wilson Decembre ancien eleve et boursier du C.A.P dans un hommage poignant a M. Borne a travers une publication sur son compte Facebook. << M. Borne fut pendant une trentaine d'annees le directeur du Centre, le <> dont l’esprit progressiste a transforme l’ecole en un havre de connaissance, un ecrin ecologique ou il fait bon etudier et travailler. Litteraire pur jus, son affection pour Haiti et son immense interet pour la litterature haitienne (M. Borne a effectue un travail universitaire tres important sur le poete haitien Etzer Vilaire), expliquent qu’il ait tout fait pour que la bibliotheque du secondaire soit pourvue d’une collection d’oeuvres haitiennes consequente, tout en faisant de la litterature haitienne (et negro-africaine en general) l’une des disciplines les plus prestigieuses dans la vie academique du Centre Alcibiade Pommayrac. J’avoue que mon respect intellectuel pour le vodou et toute la dimension africaine de la culture haitienne a veritablement commence avec la decouverte du <> dans les cours de M. Borne >>, sont parmi les mots delicatement choisis par le Dr Wilson Decembre pour rendre hommage au defunt.

Amoureux de Jacmel et de toutes les composantes de la culture haitienne, M. Borne orchestrait toujours des rencontres litteraires entre de grands noms de la litterature haitienne et ses eleves.

Car sa vision de l’education alliait constamment le sens critique a l’ouverture d’esprit. L’ecrivain Gary Victor lui a aussi dresse quelques lignes sur sa page Facebook. : <>, peut-on lire sur le compte Facebook de Monsieur Victor.

En 2014, le regrette professeur a ete recompense pour son choix de vivre en Haiti et sa contribution a la formation de centaines de jeunes particulierement des jeunes jacmeliens. M. Borne a recu les insignes de chevalier de l’Ordre national du Merite pour son engagement dans l’education et le benevolat. Laquelle distinction lui a ete remise directement par l’Ambassadeur francais de l’epoque : Patrick Nicoloso. En effet, M. Borne est arrive en Haiti en 1974 comme assistant pedagogique pour le compte de l’Institut Francais en Haiti. Avant de deposer ses valises a Jacmel en l’an 1986, ses pas l’ont d’abord emmene dans la Grand’Anse ou il fut responsable de l’animation a l’Alliance francaise de Jeremie. Chemin faisant, il participe a la fondation du C.A.P qu’il dirigea de 1986 a 2016. Gerard Borne a vecu deux tiers de sa vie en Haiti, pres de 40 ans.

Gerard Borne a ete aussi un grand fan de la formation musicale <>. Un groupe qu’il n’a pas hesite a publiquement endosser les couleurs durant les periodes carnavalesques. Si bien que certains jacmeliens ont choisi de specifier ce trait de la vie de Mr Borne pour exprimer leurs sympathies suite a son deces. L’animation disant “C’est quoi ca Gerard Borne- du bon Compas” est gravee dans les lettres d’or du groupe a un moment ou il beneficiait de son soutien et que cette formation musicale etait a son apogee. Guide par sa passion pour l’enseignement et la culture, il a tenu un magazine culturel sur les ondes de la Radio Express Continental : <>. Cela parlait musique, art et culture. Cette emission etait diffusee tous les lundis soirs sur une longue periode.

Si les funerailles de Mr Borne ont ete chantees le samedi 9 avril 2022 dans sa France natale, c’est tout de meme dans l’immensite infinie du bleu des eaux de sa fiere cite d’Alcibiade Pommayrac qu’il a souhaite que ces cendres soient dispersees. Certains se rappelleront son engagement, d’autres ses coups de sang mais chacun des eleves du C.A.P se rappellent a coup sur de ces pas legers dans les couloirs du batiment bleu et creme. Difficile de l’entendre arriver mais il fallait se conformer en sa presence. Il a su inculquer des valeurs comme la discipline et le merite a ses eleves. Et je suis certaine qu’en ce moment ses expressions les plus celebres tournent en boucle dans la memoire de ses anciens eleves.

Au revoir cher Gerard Borne, Jacmel vous doit une fiere chandelle. Merci de votre altruisme et votre passion pour Haiti.

Sursum Corda.