Jacques Lafontant remplacé par Me. Edler Guillaume à la tête du parquet de Port-au-Prince

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Jacques Lafontant renvoyé du parquet de Port-au-Prince et remplacé par Me. Edler Guillaume.

Le ministère de la Justice et de la Sécurité Publique a adressé une correspondance au Conseil Supérieur du Pouvoir Judiciaire pour l’informer que le commissaire du gouvernement au parquet près le Tribunal de première instance de Hinche, Me. Edler GUILLAUME a été transféré, à Port-au-Prince. Ce dernier prendra fonction le lundi 29 mai comme nouveau chef du parquet.

Me Jacques Lafontant faisait partie d’une liste de 30 magistrats assis et debout non certifiés à l’issue des opérations de certification des magistrats dans le système judiciaire haïtien que le Conseil supérieur du pouvoir judiciaire (CSPJ) a adressé au ministre de la justice a.i Emmelie Prophète.

Parmi les non-certifiés, on retrouve le commissaire du gouvernement près le tribunal de première instance de Port-au-Prince, Me Jacques Lafontant, le président du Réseau National des Magistrats Haïtiens (RENAMAH), Me Ikenson Edumé ainsi que son secrétaire général, Lucien Georges.

Le juge Ramoncite Accimé en charge du dossier de la dilapidation des fonds PetroCaribe et le juge Garry Orélien à qui on avait confié la charge du dossier sur l’assassinat de Jovenel Moïse n’ont pas été certifiés. Le juge Jean Osner Petit-Papa qui s’est déporté de l’affaire SOGENER et qui avait blanchi le sénateur Onondieu Louis accusé dans une salle affaire de corruption au Sénat n ‘a pas été certifié.

Le motif qui revenait souvent dans la liste du conseil supérieur du pouvoir judiciaire, c’est : très décrié et absence d ‘intégrité morale, qualification académique insuffisante notamment pour le juge de paix au tribunal de Jacmel, Merlyn Toussaint et libération de criminels notoires pour d’autres juges.

En savoir plus:

26 mai 2001 : arrestation de l’ancien président Prosper Avril à Pétion-Ville