Jean Charles Mo?se rejette la mise en oeuvre du Haut Conseil de la Transition

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

S’exprimant le jeudi 22 d?cembre 2022, lors d’un point presse, au Palais Sans-Souci, ? Milot, sa ville natale, le num?ro 1 de Pitit Dessalines, Jean Charles Mo?se rejette d’un revers de main la formation du Haut Conseil de Transition (HTC) suite ? un accord conclu la veille entre le Premier ministre Ariel Henry et des membres des secteurs politiques, ?conomiques et des affaires.

Pour l’ancien s?nateur du Nord, la mise sur pied de cette structure ne fait que renforcer le pouvoir du Premier ministre qui fait main basse sur les diff?rentes institutions ?tatiques du pays. Reconnaissant l’importance politique de l’un des membres du HTC ,en l’occurrence, la constitutionaliste Mirlande Manigat, le leader de Pitit Dessalines reste convaincu que cette structure ne va rien apporter en termes de r?solution de la crise actuelle.

Dans la foul?e, quatre mois apr?s le d?clenchement du grand mouvement populaire dans la r?gion du Nord contre le gouvernement dirig? par le PM Ariel Henry, Jean Charles Mo?se continue d’appeler la population ? la mobilisation, qui, selon lui, reste la seule option pour contraindre l’oligarchie ?conomique et le gouvernement ? la raison. <>, a d?clar? l’ancien s?nateur du l Nord, qui annonce la reprise de la mobilisation contre le gouvernement en place, le 2 janvier 2023, dans la commune de Trou-du-Nord.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.