Jean Eddy, Falaise et Jean Anderson debout a la Maison Dufort

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<> (Noailles debout !), tel est le nom retenu pour cette exposition a la Maison Dufort mettant en valeur une selection d’oeuvres anciennes et recentes de Eddy Jean Remy, Anderson Bellony et Falaise Peralte. Presentee dans un format de retrospective, les oeuvres de ces trois artistes qui ont emerge a partir des annees 2000 invitent au voyage. Trois expositions individuelles qui meriteraient chacune d’etre accompagnee d’un catalogue distinct. A la Maison Dufort, le visiteur plonge son regard dans un univers diversifie fait de metal decoupe. Il parcourt du regard les oeuvres de ces artistes inspires de cette ancienne habitation sucriere de Croix-des-Bouquets.

Au rez-de-chaussee, les pieces de Jean Eddy Remy immobilisent le regard. L’oeil du visiteur s’attarde sur des expressions de spiritualite et de caracteres decrits par des globes oculaires. A trop vouloir les regarder pour tenter d’interpreter et de comprendre ces pieces qui <> l’espace, du coup, leur attraction vous met dans l’orbite d’un monde interieur. On admire encore sa piece Sous lavi 31″ x 18″ montrant une mere a deux faces. Une face presente ses trois enfants et l’autre cachee montrant sa peine et ses angoisses.

L’univers artistique de l’originaire de l’ancienne habitation sucriere a Croix-des-Bouquets est singulier. C’est un univers fait de recuperation a l’etat brut. Le regardeur contemple aussi sa piece de recuperation faite de metal decoupe 34”x 15” denommee <> ou encore celle de la <> 26″ x 34.5″ renvoyant au surnaturel.

Au premier etage, les oeuvres de Falaise Peralte, aux cotes de celles de Bellont, s’imposent aussi a l’oeil du visiteur. Tout univers transposable dans le monde du vodou et du mysticisme: Saint-Jacques Majeur, Erzulie, Ogou enrichissent l’oeuvre de Peralte. Sa piece polyptique 35″ x 14″ constituee de plusieurs tableaux est une invitation au pantheon vodou. <>, <>, <> abritent cette piece habitee dialoguant avec le visiteur.

Le visiteur se promene. Il penetre peu a peu l’univers de Jean Anderson Bellony. Ses pieces exposees a titre posthume presentent le genie de ce ougan assassine brutalement le 13 octobre 2021. Guide par son inspiration faconnee au contact du vodou, Bellony propose une esthetique singuliere qui allie differentes techniques pour se demarquer des autres sculpteurs de Noailles, creer une oeuvre aussi mysterieuse que parlante. Une oeuvre a couper le souffle. Le regardeur s’impregne de la magie de sa piece faite de fer et d’os. On se laisse aller par ce Bossou 3 kon 25″x 6″ x 53″ ou sa piece <> 14″ x 9″ x 20″ ou encore celle de l’equilibre du monde 24″ x 24″.

Bellony est un artisan habite. Pour se demarquer des autres sculpteurs, celui qui a grandi au village de Noailles fait venir dans sa creation plusieurs elements inattendus frappant l’imagination: chaines de distribution, des reservoirs a essence pour moto, des os craniens d’animaux. L’artisan dont les oeuvres sont exposees hors d’Haiti fait aussi usage de cuillere et de fourchette.

<>.