Jeremie dans le noir depuis deux mois

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Bientot deux mois depuis que la ville de Jeremie est privee d’electricite. Les abonnes, gates par les 18 heures de Jovenel Moise, ont des difficultes a se (re)adapter a la decevante realite. Pour certains, cette privation d’energie electrique est le resultat meme de la politique d’energie menee par le defunt president. Entre-temps, la grogne des etudiants, parents, eleves, responsables d’entreprise et commercants s’intensifie.

Sans electricite, la vie quotidienne des Jeremiens est fade. La majorite de la population, n’ayant pas les moyens de se doter d’un systeme d’energie renouvelable, est bien obligee de subir le caprice permanent de certains proprietaires de lieux ou l’on fournit des services grace a des generateurs. Ils les obligent a payer des sommes exorbitantes en echange de services de recharge de telephone, vente de boissons gazeuses, etc.

<>, se plaint Pierre Fransein Lundy, Co-PDG d’un salon de beaute situe a Jeremie.

Quelques parents, eleves et professeurs questionnes par le journal se disent fatigues de cette situation. C’est le cas de Marie Josiane, mere d’un garcon en premiere annee fondamentale. <>, a indique Josiane, qui n’a pas les moyens d’offrir le service d’une presse a chaud chaque semaine.

Ce black-out est aussi un frein a la vie nocturne et economique de la ville de Jeremie. Les proprietaires des night-clubs et les marchands de plats chauds, qui ont l’habitude de s’installer sur les trottoirs, s’impatientent deja d’un retour a la normale. <>, regrette le proprietaire d’un club au centre-ville.

Pour Jocelyne Laguerre, une marchande de poulet frit, l’absence du courant de ville est la pire chose qui lui soit arrivee. <>, confie cette dame, qui deplore l’inaction des autorites face a cette situation.

Pour d’autres, la raison de cette longue coupure d’electricite est douteuse. Les partisans et adversaires du president assassine, Jovenel Moise, s’affrontent encore sur les reseaux sociaux. <>, argumente Gaby Paul, une militante de droits humains et farouche opposant au regime PHTK.

Quant a Eliassaint Moise, il a encore la nostalgie de 18 heures d’electricite par jour. <>, rappelle ce citoyen. <>, regrettel’ancien supporter de l’ancien president Moise.

Dans un article paru le 9 fevrier 2022, dans les colonnes du journal, l’actuel DG de l’EDH, Jean Errol Morose, avait explique comment l’institution qu’il dirige a fait le choix strategique de fournir moins d’electricite. Le Nouvelliste a tente en vain ce jeudi d’entrer en contact avec l’administrateur de la centrale thermique de la ville de Jeremie, M. Emile Saint Gourdin.

A noter que la centrale electrique de Jeremie possede trois moteurs flambants neufs, equivalant a 1.3 megawatt chacun, achetes sous l’administration Martelly. Il a fallu attendre sept ans, sous l’ordre du president Jovenel Moise, pour faire une synchronisation partielle de ces engins afin d’alimenter Jeremie en energie electrique. Un processus qui n’a pas pu aboutir a 100%.

Entre-temps, l’EDH de Jeremie compte plus de 8 000 abonnes sur le reseau. 8 000 foyers, sans considerer les futurs clients, sont prives d’electricite depuis bientot deux mois.