Joseph Lambert demande a la population de prendre note du refus d’Ariel Henry de dialoguer

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le Premier ministre Ariel Henry a deja boude deux invitations du tiers du Senat qui entame une serie de rencontres avec divers secteurs de la societe sur la crise politique qui sevit dans le pays. Apres avoir envoye deux invitations au chef de la Primature, le senateur Joseph Lambert indique avoir invite une troisieme fois Ariel Henry pour le mardi 22 mars tout en demandant a la population de prendre note <>.

Les negociations politiques ont du plomb dans l’aile. Entre les signataires de l’accord de Montana qui attendent depuis plus d’un mois une reponse de la part d’Ariel Henry pour la reprise des negociations, les deux invitations du Senat boudes par le Premier ministre et la multiplication des cas de kidnapping, le pays s’enfonce de jour en jour dans une crise multidimensionnelle.

Les gangs armes sont en train de ceinturer la capitale, a dit constater le president du tiers du Senat. <>, a fulmine jeudi le senateur Joseph Lambert apres avoir constate l’absence du Premier ministre a la rencontre du Senat.

Pour aborder cette situation d’insecurite, a ajoute le parlementaire, le Senat a deja rencontre un ensemble de secteurs, des signataires des accords, des membres du secteur prive des affaires, de l’Eglise, de l’universite… <>, a deplore Joseph Lambert.

<>, a indique le president du tiers du Senat.

Si le Premier ministre decide de bouder pour une troisieme fois l’invitation du Senat, <>, a dit Joseph Lambert.

Le parlementaire demande a la population de prendre note des efforts du Senat et <>, a tance l’elu du Sud-Est.

Pour sa part, le senateur Patrice Dumont declare au Nouvelliste : <>

<>, a lance le senateur de l’Ouest.

Pour Patrice Dumont, <>

Les signataires de l’accord du 11 septembre avaient indique que le mandat du dernier tiers du Senat avait deja pris fin le deuxieme lundi du mois de janvier 2022. Pour eux, Joseph Lambert n’a aucune legitimite pour pretendre initier un processus de dialogue.

Il faut rappeler que le Bureau de suivi de l’accord de Montana (BSA) attend toujours la reponse du Premier ministre Ariel Henry a la suite de la correspondance du 14 fevrier 2022 dans laquelle le BSA avait fixe les conditions pour reprendre les negociations avec le locataire de la Primature. Des negociations interrompues le 14 fevrier dernier.

Selon ce qu’avait confie cette semaine au journal un proche collaborateur du Premier ministre, Ariel Henry n’entend pas limiter les negociations politiques aux signataires de l’accord de Montana.

<>, avait declare au Nouvelliste ce membre du gouvernement.