Journ?e de grande turbulence ? Saint-Marc

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Une foule impr?visible, de plusieurs centaines de personnes furieuses, a traduit sa col?re toute la journ?e du vendredi 16 septembre 2022, ? travers les principales art?res de la ville, pillant et incendiant des entreprises commerciales priv?es et des b?timents de l’administration publique.

D?s l’aube, la ville a ?t? compl?tement barricad?e de pneus enflamm?s, apr?s une nuit de tension, entre des jets de pierres et de bouteilles, ainsi que des tirs nourris d’armes automatiques. Toutes les portes des grandes institutions financi?res et du petit commerce sont rest?es ferm?es, jusque tard dans la soir?e, et la circulation est toujours cat?goriquement impossible.

Les meneurs du mouvement chaotique exigent <>. Ils qualifient le chef du gouvernement de <>.

Les bureaux r?gionaux de la Digicel, de la Natcom, du CAM Transfert, de l’ONA, de l’APN, de la Douane, de la DGI et les entreprises locales B?l Kay, repr?sentant de Valerio Canez, Gaz Fra?l et Spot Bar de l’ancien maire Nicolas Dorvilus, ont ?t? saccag?s, avant d’?tre vandalis?s et brul?s. Les institutions bancaires et plusieurs supermarch?s, inaccessibles malgr? toutes les manoeuvres orchestr?es par la foule, sont s?v?rement lapid?s. Vers 19 heures, le local de la mairie a ?t? investi et d?pouill? de tous ses objets utiles.

Extr?mement violents, les auteurs responsables de ces actes, annoncent, dans l’anonymat, que <> Ils projettent de <>

Plusieurs personnalit?s de la soci?t? civile se disent choqu?es par l’ampleur de la situation qui s’est d?g?n?r? <>. Le secr?taire g?n?ral de l’Association des entrepreneurs de Saint-Marc, Jocelyn Ulysse, note que <>.

D’une source fiable, nous avons appris que <>. Toutefois, le commissaire de gouvernement, Me Mo?se Deristin, interrog? par le journal, rassure que <>.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.