Journ?e de tension aux Gona?ves: des ?tablissements publics vandalis?s, un bless? par balle

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Les organisateurs des mouvements de protestation dans la cit? de l’ind?pendance contre le gouvernement en place avaient annonc? qu’ils passeraient ? une autre phase dans leurs initiatives. Dans la soir?e du dimanche, des protestataires ont commenc? ? ?riger des barricades dans divers quartiers alors que des tirs nourris se faisaient entendre au bas de la ville. Ce lundi matin, les diff?rentes voies d’acc?s ? la route nationale ?taient compl?tement bloqu?es. Par crainte de sc?nes de violence, toutes les institutions ont gard? leurs portes ferm?es.

Il ?tait 11 heures a.m. quand la manifestation emmen?e par Wilfort Ferdinand dit Ti Will a d?marr?. Les manifestants ont mis le cap sur Raboto afin de rallier des centaines de personnes qui s’appr?taient ? gagner aussi les rues. Ensemble, ils ont parcouru les rues du quartier avant de prendre la direction de la rue Lamartini?re. Arriv?s devant le commissariat Toussaint Louverture, les policiers sur place ont ouvert le feu et lanc? des gaz lacrymog?nes pour disperser et emp?cher la foule de passer par-devant l’institution alors que des manifestants lan?aient des pierres en direction du b?timent. Bilan: au moins un bless? par balle.

Bien avant dans la matin?e, des individus non identifi?s ont vandalis? et pill? les locaux du palais de Justice de la ville. Au milieu de la journ?e, des protestataires ont attaqu? et cass? le bureau de la Direction sanitaire de l’Artibonite DSA et le bureau r?gional de l’Office d’assurance v?hicules contre-tiers OAVCT. Des documents et du mat?riel de ces institutions ont ?t? emport?s par les casseurs. D’autres personnes affirment avoir ?t? victimes de pillage au cours de cette journ?e.

Outre des propos hostiles ? l’endroit du chef du gouvernement, les protestataires munis de drapeaux noir et rouge et celui de la Russie, ont exprim? leur d?saccord au d?barquement prochain des soldats ?trangers sur le sol national. Selon des manifestants, l’objectif des puissances ?trang?res est de maintenir Ariel Henry au pouvoir et forcer la population ? avaler l’augmentation des prix du carburant. Dans leurs chansons, ils menacent de riposter prochainement aux tirs des policiers et affirment que les manifestations anti-Ariel continueront jusqu’? la d?mission de ce dernier.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.