Kenneth H. Merten : Haiti peut acheter lui-meme des armes et des munitions

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Le renforcement des capacites operationnelles de la PNH pour faire face aux gangs est une priorite. Si les Etats-Unis, dont la cooperation cette annee avec la PNH est de 15 millions de dollars, ne peuvent pas fournir des armes et des munitions a cause de certaines limitations, l’Etat haitien peut cependant en faire l’acquisition, a confie a des journalistes le charge d’affaires americain, Kenneth H. Merten, en annoncant la fin de sa mission en Haiti, lundi 11 avril 2022.

<>, a indique Kenneth H. Merten, expliquant que la cooperation avec la PNH peut passer a 30 millions de dollars sur l’exercice prochain, et qu’a partir du mois de mai, du personnel recrute par les USA sera sur place pour aider a l’entrainement et faire le vetting de la PNH. <>, a dit le diplomate americain.

Entre-temps, le journal Le Nouvelliste a appris que le gouvernement Henry a deja entame des demarches afin de faire l’acquisition d’equipements, dont des blindes, aupres d’une douzaine de fournisseurs etablis au Canada et aux Etats-Unis. Le gouvernement, a confie une source gouvernementale, veut avancer rapidement vers l’obtention d’equipements pour permettre aux forces publiques d’avoir les moyens d’accomplir leurs missions. Il y a eu une mise en commun des entites techniques impliquees comme le ministere de l’Economie et des Finances (MEF), le ministere de la Justice, la Police nationale d’Haiti (PNH), la Commission nationale de marches publics (CNMP) dans le cadre de cette celerite necessaire par rapport a la degradation de la situation securitaire. <>, a confie au journal une source proche de la CSC/CA.

<>, a-t-elle explique.

Des recommandations

Selon les recommandations d’une petition signee par plusieurs entites de la societe civile a l’intention du Premier ministre Ariel Henry, chef du Conseil superieur de la Police nationale (CSPN), il faut, dans un premier temps, <>.

Roberson Alphonse