Kettly Mars et ses Bredjenn: Pierre-Raymond Dumas dans l’univers de Kettly Mars

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’objectif premier de la critique litt?raire tend ? s’attacher ? la particularit? d’une oeuvre, son originalit? et sa singularit?. Il s’agit avant tout d’un jugement ? propos d’une oeuvre ?crite par un professionnel, bien que l’autocritique ne soit pas impossible. Lorsqu’on parle de critique litt?raire, on signifie le fait d’agir sur un texte dit “litt?raire” et d’en faire l’?tude pour parvenir ? une interpr?tation. Cela renvoie donc ? la notion de jugement et d’?valuation d’un texte. La critique litt?raire se doit d’?tre construite, il ne suffit pas de dire si un livre est bon ou mauvais. Le jugement demande un approfondissement dans l’?valuation du livre et une lecture active de l’oeuvre en question.

Selon Pierre-Raymond Dumas, on peut r?sumer toute l’oeuvre de Kettly Mars au titre antinomique de sa premi?re publication ” Feu de miel”. A en croire le critique, la plume de la romanci?re se nourrit d’un ensemble de r?alit?s r?currentes. Chez cette auteure r?put?e pour son style, c’est une plume aussi dense que mordante, incandescente, empreinte de miel. De Feu de miel ? Saisons sauvages, en passant par Feulements et sanglots, Un parfum d’enscens et Mirage-Hotel, L’heure hybride, Aux fronti?res de la soif et que sait-on encore, Kettly Mars fait preuve, aux yeux de Dumas, d’une romanci?re dont la modernit? est ind?niable.

Pour l’essayiste, d?s la publication de son premier recueil Feu de miel, Mars ?tait d?ja une ?toile dans le ciel de la litt?rature hattienne. La po?sie, selon Dumas, a fourni ? cette auteure prolifique les bases conceptuelles pour une vision du monde de type psychologique.

Elle ne s’est jamais arr?t?e sur ses lauriers. Toujours pouss?e par la cr?ation litt?raire, elle encha?nent ouvrage apr?s ouvrage avec le m?me parfum. Un parfum d’enscens. ” C’est ce qu’on ressent ? la lecture des toutes premi?res nouvelles de Kettly Mars: Un parfum d’enscens ( 1999 ) et Mirage-h?tel ( 2002).

En lisant une nouvelle de Kettly Mars, d’apr?s Dumas, on se dit parfois qu’elle est profond?ment ha?tienne et l’on en est convaincu par tant d’?motions vraies. Les dix nouvelles qui composent <> sont ? ranger dans toute bonne biblioth?que. Selon le journaliste, ces textes sont p?n?trants, admirables de pertinence, en ce qu’ils t?moignent de la capacit? r?flexive de la nouvelle ha?tienne post-86, tout en attestant la f?condit?…

Et ce n’est pas tout. Avec son premier roman intitul? Kasale, Kettly montre qu’elle a beaucoup d’imagination, signale Dumas. Son inspiration d?borde ? un point tel qu’elle atteint le monde paysan avec ses rites, ses moeurs, ses croyances… Selon l’homme de lettres, Kasale m?rite une place de choix parmi les romans paysans ha?tiens s’int?ressant au rituel vodou.

L’ouvrage “Kettly Mars et ses Bredjenn” sera en signature ? Livres en folie, cette ann?e, le 16 juin prochain, au Karibe Convention Center. Un ouvrage ? se procurer absolument. Dans ce livre, on doute fort que le critique Pierre-Raymond Dumas ait la pr?tention d’?tre le seul ? avoir sa seule lecture de l’oeuvre de Kettly Mars. Chacun peut porter son regard critique sur l’ensemble des oeuvres de cette auteure. La lecture de cet ouvrage, paru l’an dernier, sous les presses de l’Imprimeur S.A. , permet de ( re ) d?couvrir l’auteure et ses oeuvres; dans une large mesure elle peut inciter ? vouloir effectuer son propre voyage dans l’univers de Kettly Mars.