Le Nouvelliste a appris auprès de sources proches de l’église catholique que les six otages, dont les deux religieux français, ont été libérés par le gang 400 mawozo. Ils ont été relâchés tôt ce vendredi vers 2 heures du matin, a fait savoir cette source. Le journal ignore si une rançon a été versée en échange de leur libération. Le 11 avril dernier, le gang armé dénommé 400 mawozo avait enlevé 10 personnes dont sept religieux et trois laïcs, alors qu’ils se rendaie…

By admin