La Banque mondiale au chevet du MARNDR pour la campagne agricole d’hiver dans le Sud

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Dans l’optique de recapitaliser les menages agricoles fortement touches par le seisme du 14 aout, le ministere de l’Agriculture a lance plusieurs chantiers dans le departement du Sud. Pour la realisation de ces travaux, Damien a pu beneficier du support de plusieurs de ses partenaires techniques et financiers. La Banque mondiale, si l’on en croit les autorites, a apporte un appui significatif en mettant a la disposition du ministere, a travers le projet RESEPAG, plus de neuf millions de dollars americains pour la realisation des travaux au niveau de plusieurs perimetres et de grandes infrastructures endommagees successivement par l’ouragan Matthew en 2016 et du seisme de cette annee.

Ces operations contribueront, selon le ministre de l’Agriculture, Bredy Charlot qui presidait la ceremonie de lancement de la campagne agricole d’hiver 2021-2022 aux Cayes, le 23 novembre dernier, a reconstruire les moyens de production alimentaire de la population tout en garantissant l’acces aux produits locaux. Pour y parvenir, la remise en eau efficace des systemes d’irrigation, dit-il, s’avere indispensable. Dans le sud pas moins de dix mille hectares de terre sont directement concernes par cette campagne. L’on parle des milliers de producteurs agricoles qui en dependent a travers la culture de haricot.

Ainsi, rien qu’a travers le projet des Services publics agricoles, deux grands contrats ont ete octroyes. Le premier concerne des travaux d’irrigation a travers la participation communautaire. Il s’agit, selon le document fourni par les autorites, d’un projet de 4,3 millions de dollars americains et se realise au niveau de cinq perimetres a savoir : les perimetres de Dory, d’Aubert, de Melon, de Dubreuil et des Anglais.

Le deuxieme contrat est accorde pour la realisation des travaux de rehabilitation et de protection des infrastructures agricoles et d’irrigation au niveau des perimetres de Dory, des Anglais et de Dubreuil. Une enveloppe de 5,2 millions de dollars est mobilisee pour cette activite qui concerne les grandes infrastructures comme les seuils de Dubreuil et de Dory-Cavaillon qui servent a alimenter plusieurs perimetres du departement du Sud.

En plus de la remise en eau des systemes d’irrigation, d’autres interventions sont egalement prevues afin d’accompagner les agriculteurs. L’idee, est de contribuer a la reprise des activites agricoles dans certaines zones et de resorber le chomage chez les menages ruraux du departement du Sud.