La désignation d’un arbitre argentin pour le quart de finale Brésil-Uruguay suscite la controverse

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Controverse autour de la désignation d’un arbitre argentin pour le quart de finale Brésil-Uruguay.

La décision de la CONMEBOL de nommer l’Argentin Dario Herrera en tant qu’arbitre central pour le quart de finale de la Copa America entre le Brésil et l’Uruguay, prévu demain samedi 6 juillet 2024, suscite les critiques de certains fans brésiliens sur les réseaux sociaux, notamment en Haïti. En effet, deux autres arbitres argentins assisteront Herrera, tandis que le VAR sera géré par deux Mexicains et un Nicaraguayen.

Cette décision intervient dans un contexte où il existe une grande rivalité entre le Brésil et l’Argentine, ce qui a conduit de nombreux fans à exprimer leur mécontentement. Ils estiment que choisir un arbitre argentin pour un match impliquant le Brésil pourrait manquer d’impartialité.

Sur le plan sportif, le Brésil a terminé deuxième de son groupe derrière la Colombie et affrontera l’Uruguay sans Vinícius Junior, suspendu pour cumul de cartons. Cette absence pourrait peser lourd pour la Seleção dans ce duel crucial.

À rappeler que l’équipe d’Argentine a validé mercredi soir son billet pour les demi-finales en éliminant au bout du suspens une vaillante équipe d’Équateur dans la séance des tirs au but grâce à un grand Emiliano Martinez.

À lire aussi:

La CONMEBOL reconnaît une erreur du VAR lors du match Brésil-Colombie