La DINEPA en chantier au Cap-Haitien

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

<>, a fait savoir le directeur general de la DINEPA, Guito Edouard. Le projet consiste a alimenter l’ensemble de la ville d’ici quelques mois. D’ailleurs, a-t-il poursuivi, la deuxieme phase de ce grand projet est deja lancee et est assez avancee. Elle concerne les lettres 12 a 24.

Apres plus de vingt ans, les deux reseaux de Bel-Air ayant une capacite de 450 metres cubes sont rehabilites et alimentes. L’objectif, selon les responsables, est de de contribuer a la realisation des Objectifs de developpement durable et garantir le droit a l’eau a la population du Cap-Haitien.

Les systemes d’alimentation en eau etaient dans un etat de degradation avance et la remise a niveau du secteur necessite du temps et des moyens. En termes de desserte en eau potable, le reseau de la ville du Cap-Haitien fait malheureusement partie de ce groupe. Grace a l’Agence espagnole de cooperation internationale au developpement (AECID) et la Banque interamericaine de developpement (BID), l’organisme rattache au ministere des TPTC a les moyens necessaires pour rendre fonctionnels les reseaux mais egalement les alimenter.

Le projet consiste en la desserte de toute la ville. Un fonds est deja disponible pour la realisation d’une troisieme phase. Guito Edouard a affirme que 36 millions de dollars americains de contrats sont en cours d’execution dans cette ville. L’idee est de permettre a plusieurs dizaines de milliers de familles dans la deuxieme ville du pays d’avoir acces a l’eau de maniere continue. Avec le financement des deux partenaires susmentionnes, la DINEPA est en mesure de confirmer que d’ici a quelques mois le centre-ville et les cites environnant la ville seront desservis.

L’achevement de la premiere phase du projet constitue une etape importante dans le long chemin parcouru par la cooperation espagnole pour soutenir le secteur de l’eau et de l’assainissement en Haiti. Selon les chiffres de l’AECID, plus de deux millions de dollars ont ete investis pour les travaux associes au lot 1 et plus de trois millions de dollars sont mobilises pour la partie correspondant au lot 2. Si l’on en croit les donnees de l’agence espagnole, les deux phases du projet permettront d’ameliorer l’acces a l’eau de plus de 171 000 personnes de cette partie du pays.

Le directeur general de la DINEPA assure, quant a lui, que des travaux de la meme envergure se realisent egalement dans plusieurs autres parties du pays. Le responsable parle de la ville de Hinche ou les travaux sont dans une phase assez avancee. Aussi assure-t-il que des 56 systemes d’eau potable dans le grand Sud endommages lors du seisme du 14 aout 2021, 22 d’entre eux sont dans une phase de mise a niveau et que la Banque mondiale vient d’approuver un financement de 80 millions de dollars pour la rehabilitation des autres systemes dans l’optique de reconnecter plusieurs milliers de familles au reseau de la DINEPA.