La Floride ouvre le bal du 18 mai

The content originally appeared on: Le Nouvelliste
Si Port-au-Prince ne peut plus se payer le luxe de célébrer le bicolore national, dans la diaspora, Miami est devenu la capitale de la célébration du 18 mai. Cette année encore la tradition sera maintenue.

D’autres villes comme Boston ou Chicago font de leur mieux. New York peut faire plus comme Paris ou Montréal. D’ailleurs, elles n’ont qu’à suivre l’exemple de Miami.

La fête du drapeau dans la grande agglomération de Miami est une vraie fête. Des jours à l’avance…