La France élimine le Portugal dans un duel fermé et affrontera l’Espagne en demi-finale

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Getting your Trinity Audio player ready…

La France élimine le Portugal à l’issue des tirs au but et affrontera l’Espagne en demi-finale de l’Euro 2024.

Le duel fut comme on l’attendait. Tendu et fermé entre deux formations qui savent parfaitement défendre, et beaucoup moins attaquer. Mais à la fin, ce sont les Français qui l’ont emporté au bout du suspense au terme d’un quart de finale interminable et irrespirable ce vendredi soir à Hambourg (0-0, 5 t.a.b. à 3), et prennent ainsi le chemin des demi-finales de l’Euro-2024, face à l’Espagne mardi prochain à Munich.

La bande à Mbappé était en grande difficulté une nouvelle fois et Didier Deschamps à la mi-temps de la prolongation a fait entrer Bradley Barcola à la place du capitaine.Finalement, c’est à l’issue de la séance des tirs au but que les Français ont eu le dernier mot, grâce notamment au raté de Joao Felix. La France a vaincu la malédiction des tirs aux buts après les échecs face à l’Italie au Mondial-2006, la Suisse à l’Euro-2020 et l’Argentine au Mondial-2022.

L’Espagne surprend l’Allemagne, le pays hôte

Le dénouement est venu au bout de la seconde période de prolongation. Ce vendredi 5 juillet, dans une rencontre très serrée, l’Espagne est finalement venue à bout de l’Allemagne, après un but tardif de Mikel Merino à la 119ᵉ minute.

La Roja s’est qualifiée en demi-finale grâce à ce coup de tête imparable du joueur de la Real Sociedad, rentré plus tôt dans la partie. Une issue heureuse pour les Espagnols, qui ont alterné l’excellent et le moins bon durant ce match. Cruel, en revanche, pour les Allemands, éliminés devant leur public, alors qu’ils avaient dominé les prolongations.

Il faut souligner que l’Espagne a aussi une part de réussite dans ce match. Un pénalty pourtant a priori sanctionnable sur une main de Cucurella (107ᵉ) n’a pas été sifflé par Taylor, l’arbitre anglais du match. La Mannschaft, elle, se procure plusieurs occasions (108e, 117ᵉ), sans trouver la faille.

À lire aussi:

La désignation d’un arbitre argentin pour le quart de finale Brésil-Uruguay suscite la controverse