La France reconnaît pour la première fois sa responsabilité dans le genocide du Rwanda

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

La France aurait pu éviter ce génocide reconnaît pour la première fois le président français Emmanuel Macron

Presque trente ans après le génocide du Rwanda, le président Emmanuel Macron reconnaît la responsabilité de la France dans ce massacre.

Selon l’Elysée, le président français Emmanuel Macron estime que la France « aurait pu arrêter le génocide » de 1994 au Rwanda « avec ses alliés occidentaux et africains », mais « n’en a pas eu la volonté », rapporte le bureau présidentiel en amont du 30e anniversaire du début des massacres.

Emmanuel Macron, qui avait déjà reconnu en 2021 les « responsabilités » de la France dans le génocide, s’exprimera dimanche « par une vidéo qui sera publiée sur ses réseaux sociaux », dit son entourage.

Le chef de l’État rappellera notamment que, quand la phase d’extermination totale contre les Tutsis a commencé, la communauté internationale avait les moyens de savoir et d’agir, par sa connaissance des génocides que nous avaient révélée les survivants des Arméniens et de la Shoah », ajoute l’Elysée.

Photo: Ludovic Marin / Agence France-Presse

À lire aussi :

RANKONT-ÉDU, une association de jeunes universitaires et écoliers, lève la voix pour dire Non aux actes de violence