La justice sort-elle la t?te de l’eau ?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Un nouveau juge d’instruction a ?t? d?sign? pour instruire l’affaire Jovenel Mo?se. Le 5e depuis l’assassinat du chef d’?tat en sa r?sidence priv?e ? P?lerin 5, il y a 11 mois. Le juge Walter Wesser Voltaire, qui n’est pas nouveau dans le syst?me judiciaire, mais inconnu du public de Port-au-Prince, a la lourde responsabilit? de faire mieux que les quatre autres juges instructeurs qui l’ont pr?c?d? dans ce dossier. Pour la v?rit?, seul le juge Garry Or?lien avait la possibilit? de poser des actes dans le cadre du dossier de l’assassinat du pr?sident Jovenel Mo?se. Une triste exp?rience et pour le juge Or?lien et pour la justice ha?tienne.

Accus? de ran?onner des personnes soup?onn?es dans ce dossier, ce juge a ?t? contraint de se d?porter. Le pays attend encore le rapport du Conseil sup?rieur du pouvoir judiciaire (CSPN) qui enqu?te sur les accusations port?es contre le juge Garry Or?lien par le R?seau national de d?fense des droits humains (RNDDH).

Depuis l’annonce de la d?signation du juge Walter Wesser Voltaire pour instruire le dossier, il ne s’est pas encore prononc? publiquement sur sa vision ni sur sa mission. Les organismes de d?fense des droits humains aussi gardent le silence sur le profil du juge. Ils examinent peut-?tre son CV avant de se prononcer sur son choix. Pour l’instant, seul le doyen du tribunal de premi?re instance de Port-au-Prince, Bernard Saint-Vil, communique sur le sujet. Il appelle les autorit?s politiques et judiciaires ? mettre les moyens ? la disposition du juge pour qu’il puisse faire son travail. L’appel du doyen tombera-t-il dans des oreilles attentives ? Attendons voir le juge Voltaire ? l’oeuvre pour le savoir.

En attendant, on peut noter que le dossier Jovenel Mo?se qui ?tait sur pause depuis plusieurs semaines est r?activ? avec le choix du juge Walter Wesser Voltaire pour l’instruire. Cette d?cision est prise presque un mois avant le premier anniversaire de l’assassinat du chef de l’Etat. La justice ha?tienne aura-t-elle un bilan ? pr?senter pour cette date ?

Les d?fis qui attendent le nouveau juge instructeur du dossier Jovenel Mo?se sont nombreux. S’il a la promesse de trouver des moyens pour faire son travail, rien ne dit qu’il aura acc?s aux accus?s cl? dans ce dossier. Certains d’entre eux sont sous le contr?le de la justice am?ricaine qui, parall?lement ? la justice ha?tienne, pour des raisons qu’on ne saura peut-?tre jamais, cherche ? faire la lumi?re sur l’assassinat de Jovenel Mo?se.

D’un autre c?t?, les autorit?s judiciaires ont nomm? cette semaine de nouveaux juges dans l’appareil judiciaire. La justice se donne ainsi les moyens (humains) pour traiter des dossiers qui sont en souffrance.

Cette semaine, le ministre de la Justice Berto Dorc? a annonc? que son administration travaille ? reloger le palais de justice de Port-au-Prince. Une d?cision tr?s attendue au sein du syst?me judiciaire. Cette promesse n’est pas nouvelle. Faut-il y croire maintenant ?

On doit aussi noter qu’une entente a ?t? trouv?e la semaine ?coul?e entre le minist?re de la Justice et les greffiers pour la lev?e de leur gr?ve qui paralysait l’appareil judiciaire depuis plus d’un mois. Le ministre Berto Dorc? s’est engag? ? satisfaire les revendications des greffiers.

La justice, si souvent critiqu?e pour son inaction et son dysfonctionnement, est cette semaine dans la presse avec un meilleur visage. Est-ce un signe que la justice se pr?pare ? jouer son r?le comme la soci?t? l’exige ? Trop t?t pour ?tre affirmatif.