La LIHFER a organisé un concours de chant pendant des 16 jours d’activisme contre la violence basée sur le genre

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

La Ligue haïtienne des femmes pour le renouveau (LIHFER) a organisé un concours de chanson pendant la période des 16 Jours d’activisme contre la violence basée sur le genre.

La Ligue haïtienne des femmes pour le renouveau (LIHFER) a organisé un concours de chant contre les violences faites aux femmes et aux filles autour du thème: “Vyolans sou fanm ak tifi : chante pou sansibilize”. Les organisateurs ont réalisé cette activité pendant la période des 16 jours d’activisme contre la violence à l’égard des femmes et des filles. La grande finale a eu lieu le dimanche 10 décembre 2023. La grande gagnante qui est Maudeline Dorival a reçu 200 mille gourdes, un trophée de champion et un paquet de cadeaux.

Lors de son discours de circonstance, la coordinatrice générale de LIHFER, Pedrica Saint Jean a montré la volonté de l’institution de travailler pour l’élimination des violences faites aux femmes et aux filles. “Après maintes conférences et notes de presses, la LIHFER a donc décidé de passer à une vitesse supérieure”, a-t-elle déclaré.

Pedrica Saint Jean a souligné le dernier bilan de l’UNFPA en date du 27 novembre dernier montrant le haut pourcentage de violences faites aux femmes et aux filles. “Ces actes odieux sont inacceptables car ils violent les droits fondamentaux des femmes en tant qu’être humain et citoyennes à part entière”, a-t-elle lâché.

Pour Pedrica Saint Jean, organiser un tel concours vise à faire désormais chanter des hommes, des femmes, des filles, des garçons, des autorités, des gangs, des maris, des dirigeants, des ministres, des policiers, des patrons.”L’apprentissage se fait mieux par la chanson, la LIHFER veut que tout ce beau monde refuse, désormais, d’accepter qu’une société fonctionne avec toutes ces violences faites aux femmes et aux filles”, a-t-elle dit.

À la fin de ses interventions, elle a remercié tous ceux qui ont contribué d’une façon ou d’une autre pour faire de ce concours une réussite. 29 des 121 inscrits ont été retenus pour participer au concours. À la fin, dix ont été sélectionnés pour la grande finale remportée par Maudeline Dorival.

Les membres du jury étaient composés de Gracien Jean( docteur en sciences politiques), Yolette Mengual ( Activiste féministe, journaliste -communicatrice), Claudy Cooper ( directrice de la section des VBG du ministère à la condition féminine et aux droits des femmes), Roseline Benjamin ( Psychologue), Lionel Benjamin ( artiste, compositeur, chanteur), Mackenson Brutus( artiste, compositeur, chanteur) et Fabrice Rouzier( artiste, arrangeur, compositeur).

Lors de la grande finale plusieurs personnalités avaient assisté au spectacle dont Marie Denise Claude (ex ministre à la condition féminine), Chrisnette Saint Georges, Marie-Aimé Thérèse Diouf du BINUH, madame Jocelyne Colas entre autres.

Premier prix: 200 mille gourdes, un trophée

Une gerbe de fleurs et un paquet/ deuxième prix: 120 mille gourdes, un trophée, une gerbe de fleurs/ troisième prix: 80 mille gourdes, un trophée et une gerbe de fleurs/ quatrième prix: un fer à repasser, un réchaud électrique de 2 places et un paquet cadeau/ cinquième prix: un ventilateur et un paquet cadeau.

A lire aussi :

Malgré l’absence de Montana, les négociations se poursuivent entre les parties prenantes