La majorite des secteurs refusent de designer des representants au CEP d’Ariel Henry

Ariel Henry va devoir revoir ses pretentions sur la formation du nouveau Conseil electoral provisoire. La plupart des secteurs invites a designer des representants au sein du CEP evoque la question de l’insecurite qui prevaut dans le pays pour decliner la demande de la Primature. <>, a ecrit la Conference des eveques dans une correspondance adressee mardi soir au Premier ministre, a confie au Nouvelliste le pere Loudger Mazile, porte-parole de la CEH.

Le president de la Federation protestante d’Haiti a indique que son secteur prendra une decision sur la demande de la Primature avant ce week-end. <>, a soutenu le pasteur Calixte Fleuridor, qui intervenait sur plusieurs medias dans la capitale. <>, a-t-il denonce.

Le Sant Karl Leveque faisant partie du secteur des organisations des droits humains, invite a designer un membre au CEP, a decline aussi l’invitation de la Primature. Dans une correspondance adressee au Premier ministre dont Le Nouvelliste a eu copie nous lisons : <>

<>, a ecrit SKL au Premier ministre.

Les associations de patrons de presse ANMH et AMIH ne se sont pas encore concertees formellement sur la demande de la Primature, a confie au journal le president de l’AMIH. Cependant, Venel Remarais precise avoir eu des contacts telephoniques informels avec Jacques Sampeur, president de l’ANMH, sur le dossier. Meme si Remarais estime justes les raisons de securite evoquees par Sampeur pour ne pas designer de representants au CEP, il aurait prefere une prise de position commune entre les deux associations, selon ce qu’il a dit au journal.

Selon lui, la prise de position de Jacques Sampeur sans concertation avec l’AMIH <> evoquee par le president de l’ANMH. Toutefois, Venel Remarais a dit reconnaitre que l’insecurite qui prevaut dans le pays est un veritable handicap.

D’un autre cote, le president de la Conference des recteurs, presidents et dirigeants d’institutions d’enseignement superieur haitiennes (CORPUHA) avait deja denonce au Nouvelliste la methode utilisee par la Primature pour demander aux secteurs de designer des representants au CEP, selon le professeur Jean Robert Charles.

Le president de la CORPUHA a souligne que selon l’accord publie dans le journal officiel du pays, chaque secteur mentionne doit designer un representant pour former le CEP de neuf membres, et non trois representants. <>, a-t-il soutenu.

Selon cet accord politique signe entre Ariel Henry, des partis politiques et des organisations de la societe civile, le Conseil electoral provisoire devait etre forme huit jours apres la formation d’un nouveau cabinet ministeriel. Le CEP devrait etre forme aussi selon l’esprit de l’article 289 de la Constitution.