La ministre de la Culture presente le calendrier des celebrations et commemorations pour 2022

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Haiti est dotee de son calendrier des celebrations et commemorations cette annee. Cette initiative vise a permettre a la population haitienne de decouvrir des grands auteurs, artistes, sportifs, hommes politiques, entre autres, qui ont marque la vie nationale. <>, a explique la ministre de la culture et de la communication, Emmelie Prophete, durant la presentation de ce calendrier lors d’une conference organisee au local du ministere de la communication. Ce calendrier, dit-elle, est utilise par d’autres Etats ayant deja fait l’experience pour dicter au debut de chaque annee ou le debut d’une annee, les dates qu’ils decident de commemorer.

Cinq grandes dates sont figurees dans le calendrier pour le mois de janvier : le 1er janvier qui marquera le 219e anniversaire de la proclamation de l’independance d’Haiti ; le 2 janvier, jour des aieux ; le 3 janvier, 120 ans de la naissance de Lina Mathon Blanchet, pianiste, arrangeuse, chercheure ; le 6 janvier, la fete des Rois ; le 12 janvier, 12e annee de commemoration des victimes du seisme de 2010. Le centenaire de Jacques Stephen Alexis, la creation des institutions locales et l’adhesion d’Haiti a des institutions internationales importantes sont inscrits dans le calendrier. <>

<>, a poursuivi la ministre qui invite toutes les instances de l’Etat, quand elles sont concernees, a apporter leur collaboration dans les commemorations ou celebrations. <>, a-t-elle poursuivi.

Le calendrier des celebrations et commemoration, un outil de cohesion

<> <>, a indique madame Prophete. <>, croit-elle.

Le calendrier des celebrations et commemoration, un composant de la feuille de route du MCC

<>, a fait entendre l’auteur des Villages de Dieu. Selon elle, la feuille de route est l’occasion de rappeler a chaque fois a tous les fils du pays que les Haitiens ont deja fait des choses extraordinaires dans le pays et qu’ils peuvent continuer a le faire. Par contre, elle reconnait qu’il y a encore des luttes a mener pour garantir notamment l’emergence de l’egalite dans le pays.

Le calendrier des celebrations et commemoration est un projet structurant. <>, a-t-elle recommande tout en affirmant sa volonte de continuer a mettre en place des projets structurants dans le pays.