La m?moire de la reine Marie Louise Christophe, ?pouse du Roi Henri 1er, c?l?br?e au Royaume-Uni

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Depuis 2019, le Dr Nicole Willson, chercheur en d?but de carri?re, travaille sur le projet Fanm Reb?l” (Femmes rebelles) d’Ha?ti. Apr?s avoir d?nich? une copie du testament original de Marie-Louise Christophe dans les archives nationales britanniques, elle a fait une s?rie de d?couvertes int?ressantes sur la reine et son parcours d’exil, en suivant ses traces ? travers le Royaume-Uni.

Le Dr Nicole Wilson s’est associ?e ? Dawn Dublin, de Black Butterfly pour comm?morer le s?jour de Marie-Louise ? Hastings apr?s avoir travaill? avec le Nubian Jak Community Trust pour ajouter une plaque patrimoniale sur la r?sidence londonienne de Marie-Louise en f?vrier de cette ann?e. “L’empreinte h?ro?que qu’Ha?ti a laiss?e dans l’histoire du monde a n?anmoins ?t? n?glig?e par le monde occidental. Jusqu’? r?cemment, l’histoire de Marie-Louise ?tait relativement inconnue, mais aujourd’hui, elle a non seulement une, mais deux plaques du patrimoine ? son nom. J’esp?re que, gr?ce ? des initiatives comme celle-ci, nous pourrons contribuer ? redonner ? des femmes comme Marie-Louise la place qui leur revient dans notre histoire”, a confi? le Dr Wilson en marge de cette c?r?monie.

“Je suis fi?re, en tant qu ‘Ha?tienne, je suis honor?e, et en tant que personne d’origine africaine, je me sens valoris?e. Il y a quelque chose d’extr?mement urgent ? raconter nos histoires et notre v?rit?. Peu de gens connaissent le roi Henri Christophe ou Marie-Louise, mais ils ont plac? la barre tr?s haut en mati?re d’h?ritage. Mon souhait est que cette plaque et ces ?v?nements fassent du Roi Henri 1er et de Marie-Louise des sujets d’actualit? dans tous les espaces acad?miques et de d?veloppement”, a d?clar? Guilaine Brutus de Haitian Heritage Group. Notons aussi qu’en cette occasion, d’autres membres de la communaut? ha?tienne avaient fait le d?placement, notamment Wilford Marous et Michelet Romulus, de la Chambre de commerce ha?tienne, et Euvrard Saint-Amand, ambassadeur d’Ha?ti au Royaume-Uni.

?pouse d’Henri Christophe, qui deviendra Roi Henri 1er, Marie Louise, ainsi que ses deux filles sont arriv?es en Angleterre en septembre 1821 fuyant Ha?ti. Car, durant l’?t? 1820, la r?volution ?clata dans le royaume du Nord. Frapp?e d’une crise d’apoplexie en ao?t 1820, le Roi Henri 1er se donne la mort le 8 octobre de la m?me ann?e. Son fils le prince h?ritier Victor-Henry proclam? roi par ses partisans sous le nom d’Henri II, fut captur? par les insurg?s et pendu le 18 octobre.

Apr?s un court s?jour chez l’abolitionniste Thomas Clarkson, elles ont cherch? un logement ind?pendant ? Blackheath, Hastings et finalement ? Marylebone, Londres, avant de partir pour l’Italie en 1824. Elle meurt ? Pise, en 1851. Elle n’avait jamais pu obtenir la permission du gouvernement Ha?tien pour rentrer au pays malgr? ses requ?tes. Faisant preuve d’un courage, d’une r?silience et d’une d?termination sans pareil pour survivre et s’?panouir au cours de sa vie tumultueuse, elle v?cut selon la maxime du royaume ha?tien : “Je renais de mes cendres”.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.