La PNH, bonne joueuse dans une mauvaise ?quipe ?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

L’ins?curit? reste le principal probl?me auquel la population ha?tienne fait face depuis des ann?es. L’ann?e 2022 qui s’ach?ve ne fait pas exception. La d?monstration des bandits ? Bon-Repos, en Plaine, au d?but de cette semaine confirme l’incapacit? de la police ? s?curiser les vies et les biens sur tout le territoire.

Au cours de l’ann?e 2022, les victimes de kidnapping se comptent par centaine, voire par millier. Le nombre de cas de viol collectif et d’assassinats enregistr?s de janvier ? aujourd’hui donnent ? Ha?ti l’allure d’un pays en guerre. Au nombre des victimes figurent des policiers, des journalistes, des hommes d’affaires comme des citoyens anonymes.

Les affrontements entre gangs rivaux tout au long de l’ann?e ont caus? des d?g?ts consid?rables au sein de la population. Des quartiers entiers sont vid?s de leurs occupants. Des entreprises sont contraintes de fermer leurs portes ou de se d?localiser. La circulation des biens et des personnes est mise ? mal dans un tel climat.

La Police nationale d’Ha?ti ayant pr?sent? son bilan pour l’ann?e 2022 se donne un satisfecit. Le directeur g?n?ral a.i. de la PNH, Frantz Elb?, pr?f?re voir le verre ? moiti? plein quand d’autres le voient ? moiti? vide.

Personne ne peut nier que la police a fait ce qu’elle pouvait pendant l’ann?e qui s’en va. Les policiers en nombre insuffisant et sous-?quip?s ont ?t? sur tous les fronts. Certains ont pay? de leurs vies dans la lutte contre les gangs. Cela ne sous-entend pas que les responsables n’ont pas des points ? clarifier par rapport ? leur bilan. On attend encore les r?sultats d’une enqu?te ind?pendante sur la mort du journaliste Romelson Vilcin dans la cour du commissariat de Delmas 33 en octobre 2022. L’opinion publique attend aussi des clarifications sur les accusations de transformation des blind?s en taxi par des policiers.

On peut reprocher ? la police de ne pas tenir sa promesse de reprendre le contr?le de Martissant, de Village de Dieu, Pernier…de laisser Canaan se transformer en un couloir de la mort. On peut formuler des centaines de reproches ? la police dans ce contexte d’ins?curit?, mais on ne peut pas jeter sur la police toute la responsabilit? de ce qu’on vit aujourd’hui. La police est tout simplement un maillon dans la cha?ne de la s?curit?. La police a bien proc?d? ? des arrestations, la justice a-t-elle fait le reste? La volont? politique pour traquer les bras invisibles de l’ins?curit? a-t-elle ?t? manifest?e?

La police pr?sente son bilan pour l’ann?e 2022. Bilan jug? positif par les autorit?s polici?res dans le contexte actuel. Il peut arriver qu’un bon joueur porte le poids des d?faites d’une mauvaise ?quipe.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.