La présidente de Harvard, d’origine haïtienne, Claudine Gay, démissionne

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

La présidente de Harvard, d’origine haïtienne, Claudine Gay, démissionne. Elle a eu mandat le plus court de l’histoire de l’université.

Le site The Harvard Crimson a révélé que Claudine Gay, présidente de l’université Harvard, va démissionner de son poste ce mardi après-midi. L’Américaine d’origine haïtienne a seulement passé six mois à la tête de cette prestigieuse université. Cette décision intervient après qu’elle a été accusée d’être ambiguë sur l’antisémitisme.

“La présidente de Harvard, Claudine Gay, démissionnera mardi après-midi, mettant ainsi fin à la présidence la plus courte de l’histoire de l’université, selon une personne au courant de la décision. On ne sait pas clairement qui sera nommé président par intérim”, peut-on lire sur le site de The Harvard Crimson.

Selon les informations, sa démission devrait être annoncée officiellement par les responsables de l’université aux affiliés de Harvard dans un courrier électronique plus tard dans la journée. “Gay devrait également faire une déclaration sur la décision”, a indiqué The Harvard Crimson.

À rappeler qu’après ses propos jugés ambigus sur la lutte contre l’antisémitisme sur le campus de l’université Harvard, l’Américaine d’origine haïtienne, Claudine Gay, a été critiquée par Certains législateurs et donateurs de cette université qui ont appelé à sa démission. À la fin, la plus haute instance de Harvard avait finalement décidé de la maintenir à son poste.

A lire aussi :

Deux joueuses de Lyon, club dans lequel évolue Melchie Dumornay, annoncent leurs fiançailles