L’alignement des ?toiles va-t-il servir le pays ?

The content originally appeared on: Le Nouvelliste

Il y a une conjonction de nouvelles, de situations, de prises de positions qui mettent pour une fois le pays et m?me le gouvernement Henry en situation de faire des r?formes. Ce qui va se passer ou pas dans les prochains jours nous renseignera sur l’avenir?

En renvoyant la rentr?e des classes de septembre ? octobre, le gouvernement prolonge les vacances mais aussi se donne une bouff?e d’air. Surprise !!! Personne ne d?sirait ardemment la rentr?e des classes en septembre, ni parents ni ?l?ves ne la souhaitaient, les directeurs d’?cole ne la croyaient pas possible. Ce mois suppl?mentaire devrait ?tre mis ? profit par les autorit?s pour changer de cap. Si l’?cole n’a pas pu ouvrir, c’est de leur faute.

Toutes les nouvelles ne sont pas mauvaises en ce mois d’ao?t 2022, la police nationale n’a jamais ?t? aussi pr?sente depuis des ann?es. Elle m?ne des op?rations et reste un corps. Une institution.

Pour la premi?re fois depuis des ann?es, les services de l’administration des douanes donnent des r?sultats. Il y a des saisies, des arrestations et les recettes collect?es augmentent.

L’Unit? de lutte contre la corruption, dans un ?lan rare, a publi? des rapports d’enqu?te sur des cas pr?sum?s de corruption dans l’administration publique et circulent des listes d’?lus (personne n’a tout vu pour l’instant) qui sont en contravention avec la loi sur les d?clarations de patrimoine. Des pr?tres arr?t?s, des directeurs g?n?raux poursuivis, des parlementaires index?s, le m?me mois, c’est aussi une grande surprise.

Tout aussi rare, le commissaire du gouvernement a donn? suite aux recommandations de l’ULCC dans la m?me semaine et a mis l’action publique en mouvement. Si les observateurs s’interrogent sur les capacit?s r?elles de la justice de faire son travail dans de bonnes conditions, les apparences sont sauves.

M?me si on peut trouver incompr?hensibles des d?cisions de la Banque de la R?publique d’Ha?ti, les trouver contestables et contre productives, le r?gulateur tient son r?le et n’est pas contest? par ses sujets. Le syst?me financier tient encore sur pied.

Parmi les ?toiles align?es, il y a ces saisies d’armes et de munitions en Ha?ti et en Floride -principal pourvoyeur de mat?riels de mort vers Ha?ti- en ce mois d’ao?t. Les douanes ha?tiennes vont collaborer avec les douanes am?ricaines et une agence de l’Onu pour am?liorer les performances et la surveillance des fronti?res et points d’entr?e.

En ce mois d’ao?t aussi, Ha?ti a enfin obtenu le permis d’exportation attendu du Canada pour les v?hicules blind?s de transport de troupes attendus depuis des mois. Cette premi?re commande, quand elle arrivera enfin ? destination, peut ouvrir la porte pour un renforcement g?n?ral de la Police nationale d’Ha?ti. On esp?re aussi, une utilisation visible des millions annonc?s par la communaut? internationale qui garnissent le panier commun mis en place mais dont la r?alit? concr?te pour Ha?ti se fait attendre pour le moment.

Dans le m?me temps, des hommes d’affaires et des associations patronales ont reconnu que l’Etat ne per?oit pas tout ce qui lui est d? en mati?re douani?re et fiscale. Ces importateurs et commer?ants ont donn? carte blanche aux services concern?s pour les taxer et pour taxer tout le monde. Ils sont soutenus dans leur d?marche par des entrepreneurs dominicains, pays partie prenante de la contrebande qui d?truit Ha?ti.

M?me si on ignore jusqu’? quand cela va durer, la chute de la gourde sur le march? local s’est estomp?e. Les prix ne sont pas encore ajust?s ? la baisse mais il y a un mince espoir

A force de courir apr?s un plein d’essence, de ne pas pouvoir vaquer ? leurs occupations faute de carburant ou de devoir payer jusqu’? 3500 gourdes le gallon de carburant, la population, encore une fois pendant le r?gne du premier ministre Ariel Henry, prendrait pour une aubaine une augmentation mod?r?e des prix ? la pompe si cela leur permet de faire le plein dans se faire racketter.

Comme tout ne peut pas ?tre facile, ce mois d’ao?t est aussi celui des premi?res manifestations antigouvernementales. Celui des premiers d?c?s pour la d?fense des droits de la population et celui qui souligne plus que les mois pass?s un ras le bol g?n?ral.

En ce mois d’ao?t, il y a des dangers, des perspectives, des pistes et des opportunit?s ? saisir.

En d’autres temps, Georges Anglade avait ?crit <> pour le mouvement Lavalas naissant, le pays, avec l’actuel gouvernement ou une ?quipe remodel?e, doit se d?cider ? traduire les possibilit?s en r?alit?s.

R?agir ? cet article

Please enable JavaScript to view the comments powered by Disqus.