L’ancien chef des rebelles Guy Philippe libéré après 2 nuits passées à la DCPJ

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

L’ancien chef des rebelles Guy Philippe a été libéré ce samedi 2 décembre par la Police Judiciaire après deux nuits passées à la Direction Centrale de la Police Judiciaire.

Après avoir été placé en garde à vue à la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) depuis sa déportation par les autorités américaines le jeudi 30 novembre 2023, Guy Philippe, chef de la rébellion en 2004 a été libéré par la Police Judiciaire ce samedi 2 décembre 2023. “Il faut que tout le monde le sache, le droit triomphe toujours” a déclaré Me Jean Joseph, Avocat de l’ancien Sénateur élu de la Grand’Anse.

Joint au téléphone par Juno7, l’homme de loi a informé que son client a été interrogé à plusieurs reprises par les enquêteurs de la Direction Centrale de la Police Judiciaire et ils ont fait un prélèvement d’empreintes de Guy Philippe pour la montée d’une fiche. Questionné sur le traitement de son client lors de son interrogatoire, Me Jean Joseph a vivement critiqué les responsables de la DCPJ qui au début n’avaient autorisé aucun Avocat de venir l’assisté. “Même la nourriture à été refusée à mon client” souligne-t-il.

Il faut souligner que Guy Philippe a été déporté par les autorités américaines le jeudi 30 novembre 2023 à 9h49 du matin à bord d’un vol de l’immigration et des douanes américaines et placé en garde à vue à la Direction Centrale de la Police Judiciaire le même jour. Selon la justice américaine, Guy Philippe avait reçu plus de 1,5 million de dollars de pots de vin pour assurer le transfert sans encombre de cargaisons de stupéfiants et en juin 2017, après avoir plaidé coupable de blanchiment d’argent pour des sommes reçues illégalement à la fin des années 1990 et au début des années 2000, il a été condamné par Cecilia M. Altonaga, juge de Miami.

A lire aussi :

Ouganda: à 70 ans, Safina Namukwaya, a donné naissance à des jumeaux