L’arbitre Odette Hamilton a hypothéqué les chances d’Haïti de se qualifier directement pour la Gold Cup 2024

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

Odette Rochelle Hamilton, l’arbitre Jamaïcaine, a hypothéqué les chances d’Haïti de se qualifier directement pour la Gold Cup féminine 2024.

L’équipe féminine haïtienne a perdu le jeudi 30 novembre son dernier match décisif face au Costa Rica (2-1). Un nul suffisait aux Grenadières pour valider leur billet pour la Gold Cup féminine qui aura lieu aux États-Unis du 20 février au 10 mars 2024. Mais la Jamaïcaine Odette Rochelle Hamilton qui était l’arbitre principale de la rencontre a décidé autrement en toute fin de match. Elle a donné cinq minutes de temps additionnel qui se sont prolongés jusqu’à huit dans une fin de match houleuse et a décidé d’accorder un but controversé à l’équipe adverse. Une décision qui a hypothéqué les chances de la sélection nationale haïtienne de se qualifier directement.

En effet, à la 12’ minute de la Rencontre le Costa-Rica a ouvert le score après un début de match qu’il a démarré de façon agressive. À 1-0, l’équipe haïtienne était dos au mur mais n’a jamais baissé pavillon jusqu’à trouver l’égalisation sur un superbe but de Nérilia Mondésir qui a remis les pendules à l’heure dans la deuxième partie de la rencontre.

À 1-1, le résultat était en faveur d’Haïti qui se dirigeait vers une qualification directe pour la Gold Cup féminine. Mais tout allait basculer dans les dernières minutes de la rencontre à la suite des décisions controversées de l’arbitre Jamaïcaine qui a donné cinq minutes de temps additionnel et l’ont laissé prolonger jusqu’au deuxième but du Costa-Rica, soit à la (90+8). Un but litigieux qui a détruit le rêve de nos grenadières qui n’ont plus leur destin en main pour le ticket de qualification directe à la Gold Cup.

L’arbitre Odette Rochelle Hamilton, très critiquée sur les réseaux sociaux pour ses décisions controversées, a eu l’audace de donner au coup de sifflet final un carton rouge à Roselord Borgella à ce qu’il paraît qui critiquait les décisions injustes de la Jamaïcaine qui avait annulé en 2020 un but de Ruthny Mathurin face à l’équipe américaine.

Par ailleurs, le sélectionneur de l’équipe haïtienne, Frédéric Gonçalves, a qualifié cette défaite de frustrante. “C’est extrêmement frustrant. Je suis très triste pour mes joueuses. On donne cinq minutes d’arrêt de jeu et on en joue huit”, a-t-il déclaré.

Après cette défaite frustrante et douloureuse, le Costa-Rica a maintenant son destin en main pour terminer en première position avec un match à disputer face à St Kitts & Nevis, une très faible équipe.

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce vendredi 1er Décembre 2023