L’archevêché de Port-au-Prince confirme la libération des six religieuses

The content originally appeared on: juno7 – Haïti News

L’archevêché de Port-au-Prince confirme la libération des six religieuses via une note.

Dans une note officielle envoyée à Juno7, le père Marc Henry Siméon, directeur du service de communication de l’Archevêché de Port-au-Prince, confirme la libération des six religieuses et des autres personnes enlevées avec elles. Elles ont recouvré leur liberté le mercredi 24 janvier 2024 dans la soirée.

“Avec la communauté des Sœurs de Sainte Anne et la Conférence Haïtienne des Religieux/Religieuses, l’Archidiocèse de Port-au-Prince rend grâce au Seigneur pour la libération des Six religieuses et des autres personnes qui ont été enlevées avec elles le 19 janvier dernier”, peut-on lire dans cette note portant la signature du père Marc Henry Siméon.

Pour l’église, Dieu a entendu son cri et a libéré les religieuses ainsi que les autres personnes. “Cet événement traumatisant a, de nouveau, éprouvé notre foi, mais elle demeure inébranlable. Dieu entend toujours le cri du pauvre et libère le malheureux de toutes ses détresses (cf. Ps 33, 6-7). Nous avons crié vers lui. Il nous a rendus forts dans l’épreuve et Il a ramené nos captifs à la liberté”, a indiqué cette note.

La note de l’Archevêché croit que Dieu convertira les cœurs endurcis et libèrera Haïti de tout mal pour que tous ses enfants connaissent la joie de la liberté qui n’a pas de prix, tout en soulignant que l’Église demeure engagée auprès d’eux pour l’avènement d’une ère de justice et de paix en Haïti.

Rappelons que l’archidiocèse de Port-au-Prince et la conférence haïtienne des religieux avaient consacré la journée du mercredi 24 janvier à la prière, à la méditation et à l’adoration eucharistique pour la libération de toutes les personnes enlevées, notamment les religieuses.

À l’issue de l’Angélus du dimanche 21 janvier 2024, le Pape François, représentant de l’Église catholique, avait appelé à la libération des huit otages dont les six religieuses de la Congrégation Sainte-Anne.

Les 6 religieuses de la congrégation des sœurs de Sainte-Anne ont été enlevées avec les autres occupants du véhicule dont le chauffeur. Ils se rendaient à l’université, le véhicule a été stoppé à l’avenue Christophe par des hommes armés qui sont montés dans le minibus prenant tous les passagers en otage.

A lire aussi :

Le taux de référence calculé par la BRH pour ce jeudi 25 Janvier 2024